Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réhabilitation et VNI avant exérèse pulmonaire chez les patients à haut risque opératoire - 07/06/13

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.12.004 
P. Bagan a, , V. Oltean b, A. Ben Abdesselam a, B. Dakhil a, C. Raynaud c, J.-C. Couffinhal a, H. De Crémoux c
a Service de chirurgie thoracique et vasculaire, centre hospitalier Victor-Dupouy, rue du lieutenant Prudhon, 95100 Argenteuil, France 
b Service de pneumologie et de réadaptation cardiorespiratoire, hôpital Le Parc, 95250 Taverny, France 
c Service de pneumologie, centre hospitalier Victor-Dupouy, 95100 Argenteuil, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’intérêt d’une réhabilitation avant chirurgie pour carcinome pulmonaire reste à définir. Le but de cette étude observationnelle a été d’évaluer les bénéfices d’une réhabilitation associée à une ventilation non invasive chez des patients à haut risque opératoire.

Méthodes

Entre décembre 2009 et juin 2011, 20 patients (16 hommes) d’un âge moyen de 66ans (44–79) avec un carcinome pulmonaire non à petites cellules N0 ont été évalués. Les critères d’inclusion étaient une fonction prédictive postopératoire (VEMS, VO2 max) sous les seuils recommandés. Le protocole comprenait une réhabilitation et trois heures de VNI par jour. La fonction était réévaluée après deux semaines de thérapie.

Résultats

L’augmentation significative du VEMS et de la VO2 max a autorisé une exérèse carcinologique chez tous les patients (lobectomie, n=15 ; pneumonectomie, n=3 ; bilobectomie, n=2). Les taux de morbidité et de mortalité étaient de 20 et 5 %. Une réadaptation permettait un retour à domicile chez tous les patients après une hospitalisation moyenne de 11jours en postopératoire.

Conclusions

Une réhabilitation associée à une VNI périopératoire a permis la réalisation d’une chirurgie carcinologique chez des patients non éligibles de première intention. Une évaluation de la survie à long terme en comparaison aux thérapies non chirurgicales est nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The benefits of a rehabilitation program before surgical lung cancer resection remain to be defined. The purpose of this prospective observational study was to assess the effects of rehabilitation together with the use of noninvasive ventilation (NIV) in patients who were at a high operative risk.

Methods

Between January 2010 and June 2011, 20 consecutive patients (16 males, four females, mean age: 66 years [44–79]) with a clinical N0 non-small cell lung cancer were included. Eligibility criteria were predicted post-operative respiratory function (FEV1, VO2 max) below the guideline thresholds for eligibility for surgical resection and/or associated with severe co-morbidities. The protocol included a cardiorespiratory rehabilitation program and 3hours of NIV each day. Functional tests were repeated after 3weeks of therapy.

Results

Participants displayed a significant increase in their FEV1 and VO2 max, which allowed surgical resection to go ahead in all patients (lobectomy, n=15; pneumonectomy, n=3; bilobectomy, n=2). The morbidity rate was 20% (acute renal failure, n=2; pneumonia, n=1; haemothorax, n=1). The mortality rate was 5% (myocardial infarction, n=1). Further postoperative rehabilitation allowed a return at home in 19 patients after a mean hospital stay of 11 days.

Conclusion

Pulmonary rehabilitation associated with a period of preoperative NIV allows surgery to be performed in patients who are not initially eligible for resection. An evaluation of long-term outcomes survival in comparison to non-surgical therapies is necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Réhabilitation respiratoire, Ventilation non invasive, Cancer pulmonaire

Keywords : Respiratory rehabilitation, Noninvasive ventilation, Lung cancer


Plan


 Communication orale présentée au congrès annuel de la SPLF, Lille, janvier 2011.


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 5

P. 414-419 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pollution de l’air intérieur et asthme chez l’adulte
  • N. Mitha, J. Lévy, I. Annesi-Maesano, J. Lafortune, A.-M. Magnier, G. Ibanez
| Article suivant Article suivant
  • Agénésie pulmonaire lobaire supérieure droite
  • L. Boussoffara, N. Boudawara, M. Sakka, J. Knani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.