Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Méthodes d’étude des pollens atmosphériques et calendriers polliniques - 06/07/13

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.02.006 
M. Thibaudon a, b, , D. Caillaud b, c, J.-P. Besancenot a, b
a Réseau national de surveillance aérobiologique, 69690 Brussieu, France 
b Groupe de travail aérobiologie de la Société française d’allergologie, 75724 Paris cedex 15, France 
c Service de pneumologie et allergologie, hôpital Gabriel-Montpied, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant. RNSA, Le Plat du Pin, 11, chemin de la Creuzille, 69690 Brussieu, France.

Résumé

Introduction

Le pollen est une des principales causes d’allergie. Sa surveillance apporte une aide précieuse au diagnostic, au traitement et à la prévention. De nombreuses études aérobiologiques ont été réalisées, un peu partout dans le monde, pour caractériser la concentration et la saisonnalité des grains de pollen.

État des connaissances

La surveillance aéropollinique recourt à différentes techniques, gravimétriques ou volumétriques. Le capteur de type Hirst, dans sa version moderne (Burkard® ou Lanzoni®), est le plus largement utilisé. Le dénombrement et l’identification des pollens se fait ensuite en microscopie optique. Les données obtenues peuvent servir à la réalisation de calendriers polliniques, qui seraient avantageusement remplacés par des calendriers de risque allergique. Les comptes polliniques fournissent aussi des informations utiles sur l’origine géographique des pollens.

Perspectives

La démarche classique étant longue et fastidieuse, un intérêt croissant est porté aux procédures automatiques de surveillance aérobiologique. Par ailleurs, les divergences parfois constatées entre observations cliniques et comptes polliniques incitent à étudier directement les aéroallergènes. Enfin, la surveillance des pollens pourrait être améliorée par l’utilisation de capteurs individuels.

Conclusions

L’aérobiologie a considérablement progressé depuis un siècle, mais il reste beaucoup à faire, notamment dans le domaine de la standardisation des méthodes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Pollen is a major cause of allergy and monitoring pollen in the air is relevant for diagnosis, treatment and prevention, as well as for biomedical and biological research. Many aero-biological studies have been conducted all over the world to ascertain aerial concentrations and seasonality of pollen grains.

Background

Monitoring of airborne biological particles is carried out by various gravimetric, impaction, and suction sampling devices. The Hirst trap, later modified to Burkard® or Lanzoni® traps, is the most widely used sampler. Counting and identifying pollen grains is then performed under optical microscopy. Based on differences in airborne pollen recorded over several years of observation, pollen calendars have been drawn up as aids to allergy diagnosis and management but they could be replaced advantageously by allergy-risk calendars. Pollen counts also provide valuable information about the geographical origin of pollen grains.

Viewpoints

Since the identifying and counting of pollen grains in ambient air samples is still a demanding and time-consuming task, there is an increasing interest in the automation of pollen monitoring. Furthermore, the divergence sometimes observed between clinical observations and pollen counts provides an incentive to collect aero-allergens directly. Lastly, pollen monitoring could be improved through the use of personal bioaerosol samplers.

Conclusions

Great progress has been made in aerobiology for over a century, but much remains to be accomplished, particularly in relation with the standardization of methods.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aérobiologie, Calendrier pollinique, Capteur de pollen, Pollen, Surveillance pollinique

Keywords : Aerobiology, Pollen, Pollen calendar, Pollen monitoring, Pollen sampler


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 463-479 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pollinoses : traitements médicamenteux
  • R. Harf
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des métastases rachidiennes de cancer bronchopulmonaire
  • B. La Combe, S. Gaillard, S. Bennis, C. Chouaid

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.