Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Histoplasmose : aspects clinicopathologiques chez l’immunocompétent et l’immunodéprimé. À propos de deux cas d’infection à Histoplasma capsulatum sur l’Île de la Réunion - 28/05/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.10.006 
C. Fernandez a, , V. Gazaille b, A. Werbrouck-Chiraux a, O. Belmonte c, N. Sultan-Bichat d, P. Agape e, F. Chretien f, P. Schlossmacher b
a Service d’anatomie pathologique, CHU Félix-Guyon, route de Bellepierre, allée des Topazes, 97405 Saint-Denis cedex 05, Réunion 
b Service de pneumologie, CHU Félix-Guyon, 97405 Saint-Denis, Réunion 
c Laboratoire de biologie, CHU Félix-Guyon, 97405 Saint-Denis, Réunion 
d Service de médecine interne, CHU Félix-Guyon, 97405 Saint-Denis, Réunion 
e Service d’hématologie-oncologie, CHU Félix-Guyon, 97405 Saint-Denis, Réunion 
f Histopathologie humaine et modèles animaux, Institut Pasteur, 75724 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’histoplasmose est une infection fongique à expression pulmonaire ou multiviscérale liée à Histoplasma capsulatum variété capsulatum. Les spores infectantes sont inhalées à partir de sols contenant des fientes d’oiseaux ou de chauves-souris contaminés. Le tableau clinique dépend de l’intensité de l’exposition et du statut immunitaire de l’hôte.

Observations

Nous rapportons deux cas d’histoplasmose qui reflètent sa variabilité d’expression clinique et histopathologique : une forme nodulaire pseudotumorale ou histoplasmome chez un sujet immunocompétent paucisymptomatique et une forme disséminée avec atteinte pulmonaire et cutanéomuqueuse sévère chez un sujet immunodéprimé. L’histoplasmome se présentait comme un nodule pulmonaire unique, spiculé et hypermétabolique ; l’examen histologique montrait des granulomes épithélio-gigantocellulaires centrés par une nécrose anhiste pseudo-caséeuse contenant de nombreuses levures. Dans la forme disséminée, le diagnostic était confirmé par la présence d’histoplasmes dans le liquide de lavage bronchoalvéolaire et sur la biopsie cutanée.

Conclusions

Il s’agit des deuxième et troisième cas d’histoplasmose rapportés sur l’Île de la Réunion. Ces deux patients avaient séjourné en zone d’endémie plusieurs années auparavant. L’hypothèse physiopathologique la plus vraisemblable est donc la réactivation d’une infection ancienne latente. Ainsi, il n’y a pas à ce jour d’argument en faveur de la présence de sols contaminés à la Réunion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Histoplasmosis is a fungal infection caused by Histoplasma capsulatum var. capsulatum. It shows pulmonary or multivisceral involvement. Infective spores are inhaled from soils that contain bat or bird guano. The clinical picture depends on the intensity of the exposure and the immune status of the host.

Case reports

We report two cases of histoplasmosis that reflect its variability in clinical and histopathological expression: a pseudo-tumoral nodular form or histoplasmoma in a pauci-symptomatic immunocompetent patient and a disseminated form with severe respiratory and mucocutaneous involvement in an immunocompromised patient. The histoplasmoma presented as a spiculated, hypermetabolic, solitary pulmonary nodule. Histopathological examination showed well-formed epithelioid granulomas with caseous central necrosis containing numerous histoplasma yeasts. In the patient with disseminated infection, the diagnosis was confirmed by seeing yeast forms in bronchoalveolar lavage fluid and skin biopsy.

Conclusions

These patients are the second and third cases of histoplasmosis reported on Reunion Island. Both had traveled in endemic areas several years previously. The most likely pathophysiological mechanism is the reactivation of an old latent infection. There is, therefore, no argument at present in favor of the presence of contaminated soils on Reunion Island.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Histoplasmose, Histoplasma capsulatum, La Réunion, Granulome, Poumon

Keywords : Histoplasmosis, Histoplasma capsulatum, Reunion Island, Granuloma, Lung


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 5

P. 447-453 - mai 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste pleuropéricardique fistulisé dans le péricarde avec tamponnade clinique
  • M.M. El Hammoumi, M. Sinaa, F. El Oueriachi, A. Arsalane, E.H. Kabiri
| Article suivant Article suivant
  • Télé-observance à domicile de la PPC : de l’évaluation à l’évolution vers le TéléObs®
  • P. Leophonte, L. Leseux, F. Casanova, O. Thuillart, J.-L. Fraysse, N. Delavillemarque, B. Gasparutto, J.-F. Muir, A. Didier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.