Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Particularités de l’asthme de la femme : quelle relation avec le statut hormonal ? - 08/07/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.02.005 
C. Taillé a, , C. Raherison b, A. Sobaszek c, C. Thumerelle d, A. Prudhomme e, E. Biron f, C. Nocent g, I. Tillie-Leblond h, 1
a Inserm U700, service de pneumologie, département hospitalo-universitaire FIRE, centre de compétence des maladies pulmonaires rares, hôpital Bichat, université Paris Diderot, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex, France 
b U897 ISPED, service des maladies respiratoires, CHU de Bordeaux, université Bordeaux Segalen, 33076 Bordeaux, France 
c Service de médecine du travail et pathologies professionnelles, CHRU de Lille, 59000 Lille, France 
d Unité de pneumologie pédiatrique, hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, 59000 Lille, France 
e Service de pneumologie, CHG de Bigorre, 65000 Tarbes, France 
f Hôpital privé Jean-Mermoz, 69008 Lyon, France 
g Service de pneumologie, centre hospitalier de la Côte Basque, 64100 Bayonne, France 
h Inserm U1019, service de pneumologie et d’immuno-allergologie, institut Pasteur de Lille, hôpital Calmette, université de Lille-2, CHRU, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les variations de l’asthme au cours de la vie génitale féminine ont fait évoquer l’influence des hormones sexuelles sur les voies aériennes.

État des connaissances

Les œstrogènes et la progestérone ont des effets sur le tonus musculaire bronchique et l’inflammation des voies aériennes, variables en fonction de leurs taux sériques. La prévalence de l’asthme se modifie à la puberté et la ménopause, périodes où les modifications du tissu adipeux mais aussi des comportements sont importantes. On observe au cours du cycle menstruel des variations bien documentées de la fonction respiratoire et du contrôle de l’asthme. En revanche, l’effet des traitements hormonaux sur le contrôle de l’asthme n’est pas démontré.

Perspectives

L’intérêt d’une intervention thérapeutique hormonale ciblée dans l’asthme de la ménopause, phénotype souvent associé à une sévérité particulière, ou l’asthme prémenstruel, doit être évalué dans des études randomisées.

Conclusions

La participation des hormones sexuelles et de leurs variations cycliques dans les particularités de l’asthme féminin est probable, mais on ne peut leur attribuer de manière binaire un effet protecteur ou délétère. Des interactions complexes avec le tissu adipeux, l’anatomie, mais l’environnement domestique ou professionnel doivent être prises en compte pour expliquer ces spécificités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The prevalence and control of asthma are modulated by hormonal changes in women, suggesting an influence of sex hormones on the airways.

Background

The blood levels of both oestrogens and progesterone can modulate airway tone and inflammation. Asthma prevalence changes at puberty and the menopause, events also associated with modifications of adipose tissue and behaviour. Changes in lung function and asthma control are well documented during the menstrual cycle. However, an effect of hormone therapy on asthma control has not been demonstrated.

Perspective

The effect of a targeted hormonal therapeutic intervention in menopausal asthma, a phenotype, which is frequently particularly severe, or in premenstrual asthma, should be evaluated by randomized trials.

Conclusion

Involvement of sex hormones and their cyclical variations in the characteristics of asthma in women is probable, despite lack of convincing data. However, no definitive protective or deleterious effect can be assigned. Complex interactions with adipose tissue, airways anatomy and the domestic or working environment must be taken into account to explain these differences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme, Femme, Hormones sexuelles, Asthme prémenstruel, Grossesse

Keywords : Asthma, Women, Sex hormones, Premenstrual asthma, Pregnancy


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 6

P. 469-477 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le poids grandissant des maladies respiratoires chroniques obstructives chez la femme. Une recherche qui s’accélère (enfin !)
  • B. Leynaert
| Article suivant Article suivant
  • L’asthme de la personne âgée
  • C. Robitaille, L.-P. Boulet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.