Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La BPCO et la perception du nouveau document GOLD en Europe. Workshop de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) - 08/07/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.02.014 
M. Zysman a, M. Patout b, M. Miravitlles c, T. van der Molen d, A. Lokke e, T. Hausen f, A. Didier g, A. Cuvelier b, N. Roche h,
a Service de pneumologie, hôpitaux de Brabois, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b UPRES EA 3830, unité de soins intensifs respiratoires, service de pneumologie, CHU de Rouen, université de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 
c Servicio de neumología, hospital universitari Vall d’Hebron, ciber de enfermedades respiratorias (CIBERES), Barcelone, Espagne 
d Department of general practice, university of Groningen, university medical center Groningen, Groningen, Pays-Bas 
e Lungemedicinsk Afdeling B, Aarhus Universitetshospital, Aarhus, Danemark 
f General Practice Surgery, Grafenstr, 52, 45239 Essen, Allemagne 
g Service de pneumologie-allergologie, hôpital Larrey, 31059 Toulouse, France 
h Service de pneumologie et soins intensifs respiratoires, groupe hospitalier Cochin, site du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’organisation des soins dans le domaine des maladies chroniques non transmissibles et notamment de la BPCO est une préoccupation commune des pays développés, dans lesquels cette maladie figure parmi les premières causes de mortalité et de handicap. Nous rapportons une synthèse d’un workshop qui a été organisé sur ce thème en avril 2013 par la Société de pneumologie de langue française (SPLF).

État des connaissances

Des experts de plusieurs pays européens ont exposé les pratiques organisationnelles de la prise en charge de la BPCO dans leur pays, notamment la détection de la maladie et les circuits de soins. Les objectifs communs sont d’obtenir une meilleure motivation au sevrage tabagique, un diagnostic plus précoce de la maladie et l’éducation pour la reconnaissance des signes d’exacerbations et de leurs signes de gravité. Les experts se sont accordés sur le fait que la détection de masse est peu rentable et difficile à organiser. Un dépistage précoce individuel est préférable, sur la base de critères précis et faciles à identifier. La classification recommandée par le comité GOLD depuis 2011 ne semble pas faire l’unanimité dans les pays européens. S’il existe un réel progrès par rapport à la classification antérieure du fait de la prise en compte de critères cliniques, de la qualité de vie et du nombre d’exacerbations, des critiques ont été émises concernant le choix de certaines échelles et les recommandations thérapeutiques non basées sur des études prospectives avec un fort niveau de preuve.

Conclusion

Les expériences européennes à propos de la prise en charge de la BPCO sont enrichissantes et complémentaires. Ainsi, se pose la question de savoir qui dépister : tous les sujets à risque (Tous les fumeurs ? Tous les métiers à risque ?), uniquement les sujets symptomatiques, les sujets avec des symptômes sévères et invalidants… ?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The organization of care for chronic non-infectious diseases, notably COPD, is a common preoccupation in developed countries in which this disease is among the main causes of mortality and disability. We report a summary of a workshop organized on this theme in April 2013 by the Société de pneumologie de langue française.

Background

Experts from several European countries presented the organizational practices for the management of COPD in their countries, in particular the detection of the disease and the systems of care. The common objectives were to obtain better motivation to stop smoking, earlier detection of the disease and education in the recognition of the signs of exacerbation and their severity. The experts agreed that mass detection is of little benefit and difficult to organize. Early individual screening is preferable on the basis of precise, easily identified criteria. The classification recommended by the GOLD committee since 2011 does not seem to be adopted universally throughout Europe. If there is a real improvement over the previous classification due to taking into account clinical criteria, quality of life and exacerbations, criticisms have arisen concerning the choice of certain pathways and therapeutic recommendations not based on prospective studies with a high level of evidence.

Conclusion

European experiences concerning the management of COPD are varied and complementary. One remaining question is who to screen: all subjects at risk (all smokers, all occupations at risk), only symptomatic subjects, subjects with severe and disabling symptoms?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive, Épidémiologie, Dépistage, Traitement, Tabagisme

Keywords : Chronic obstructive pulmonary disease, Epidemiology, Screening, Treatment, Tobacco smoking


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 6

P. 499-510 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cannabis et cancer bronchique
  • M. Underner, T. Urban, J. Perriot, I. de Chazeron, J.-C. Meurice
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie et tuberculose multi/ultrarésistante : une revue de la littérature réhabilite une intervention adjuvante à l’antibiothérapie chez des patients sélectionnés
  • P. Mordant, B. Henry, S. Morel, J. Robert, N. Veziris, D. Le Dû, M. Frechet-Jachym, T. Similowski, É. Caumes, M. Riquet, F. Le Pimpec-Barthes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.