Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome pneumo-rénal aigu : un mode de révélation rare de la granulomatose avec polyangéite - 18/09/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.12.005 
F. Malavieille a, , M. Page a, C.-E. Ber a, F. Christin a, A. Bonnet b, T. Rimmele a
a Département d’anesthésie et de réanimation, hôpital Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
b Anesthésie-réanimation chirurgicale et surveillance continue, hôpital de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, bâtiment R, niveau 2, 103, grande rue de La-Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Nous rapportons une présentation de syndrome pneumo-rénal aigu mimant un choc septique, conduisant au diagnostic de granulomatose avec polyangéite.

Observation

Un homme de 70ans était hospitalisé en réanimation après apparition d’une insuffisance rénale aiguë et d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë avec hémorragie intra-alvéolaire associés à un taux de procalcitonine à 18μg/L. Un diagnostic initial de choc septique était retenu et une antibiothérapie était débutée. L’absence d’orientation microbiologique ainsi que l’aggravation clinique conduisait à un bilan auto-immun et au diagnostic de granulomatose avec polyangéite. Un traitement immunosuppresseur par corticoïdes et cyclophosphamide ainsi que des séances de plasmaphérèses étaient initiés, permettant la sortie de réanimation du patient au 31e jour.

Conclusion

La granulomatose avec polyangéite est une vascularite nécrosante à anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires pouvant évoluer sous la forme d’un syndrome pneumo-rénal aigu, associant détresse respiratoire aiguë et insuffisance rénale aiguë. Ce mode de présentation trompeur doit faire réaliser un bilan auto-immun à la recherche d’une vascularite permettant d’initier un traitement en urgence en cas de diagnostic positif. Un taux de procalcitonine élevé ne doit pas faire écarter le diagnostic de vascularite chez un patient présentant une symptomatologie compatible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

We report a case of acute pulmonary renal syndrome mimicking septic shock, which led to the diagnosis of granulomatosis with polyangiitis.

Case report

A 70-year-old man was hospitalized because of acute kidney injury and acute respiratory distress syndrome with diffuse alveolar hemorrhage associated with a serum procalcitonin level of 18μg/L. Initially, septic shock was suspected and antibiotic therapy was started. The absence of microbiological isolates and the patient's rapid clinical deterioration prompted laboratory testing for autoimmune disease, which confirmed the diagnosis of granulomatosis with polyangiitis. Immunosuppressive therapy was promptly initiated with corticosteroids, cyclophosphamide and several plasma exchanges, which resulted in a rapid clinical improvement and ICU discharge.

Conclusions

Granulomatosis with polyangiitis is a systemic necrotizing vasculitis with antineutrophil cytoplasmic antibodies, which can present with acute pulmonary renal syndrome, combining acute respiratory distress syndrome and acute kidney injury. This misleading presentation must prompt an autoimmune disease testing in order to yield an early diagnosis of a vasculitis, allowing for timely initiation of immunosuppressive treatment. Serum procalcitonin levels can be markedly elevated and this must not override the possibility of a vasculitis where the patient shows a compatible symptomatology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome pneumo-rénal, Procalcitonine, Granulomatose avec polyangéite, Syndrome de détresse respiratoire aiguë, Insuffisance rénale aiguë

Keywords : Pulmonary renal syndrome, Procalcitonin, Granulomatosis with polyangiitis, Acute respiratory distress syndrome, Acute kidney injury


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7

P. 636-640 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une cause rare d’opacités alvéolaires : maladie de Waldenström à localisation pulmonaire
  • C.-M. Monnet, N. Favrolt, J.-N. Bastie, M.-L. Chrétien, F. Benoit, C. Rossi, P. Camus, P. Bonniaud
| Article suivant Article suivant
  • Adaptations de la prise en charge de l’arrêt du tabac avec l’arrivée de la cigarette électronique ? Avis d’experts de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT) 2014
  • B. Dautzenberg, M. Adler, D. Garelik, J.-F. Loubrieu, G. Peiffer, J. Perriot, R.-M. Rouquet, A. Schmitt, M. Underner, T. Urban

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.