Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie et dépistage de la BPCO en France. Workshop de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) - 06/11/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.05.003 
M. Patout a, , M. Zysman b, C. Raherison Semjen c, T. Perez d, A. Cuvelier a, N. Roche e
a Unité de soins intensifs respiratoires, service de pneumologie, CHU de Rouen et UPRES EA 3830, institut hospitalo-universitaire de recherche biomédicale, université de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 
b Service de pneumologie, hôpitaux de Brabois, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
c Laboratoire santé, travail, environnement, service des maladies respiratoires, CHU de Bordeaux, institut de santé publique, d’épidémiologie et de développement (ISPED), université Bordeaux 2, 33076 Bordeaux cedex, France 
d Service de pneumologie, hôpital Calmette, CHRU, 59000 Lille, France 
e Service de pneumologie et soins intensifs respiratoires, groupe hospitalier Cochin-Broca – Hôtel-Dieu, université Paris Descartes, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Lors d’un workshop organisé en avril 2013 par la Société de pneumologie de langue française, les données épidémiologiques et les attitudes relatives au dépistage/détection et à la prise en charge de la BPCO en France et en Europe ont été confrontées. Nous rapportons ici les données relatives à l’épidémiologie et ses conséquences sur la stratégie française de dépistage de la BPCO.

État des connaissances

Les données les plus récentes retrouvent une prévalence spirométrique de la BPCO en France de 7,5 % dans une population âgée de plus de 45ans. La BPCO est responsable de 1,4 % des décès en France sur la période 2000–2002 et est mentionnée comme pathologie associée au décès dans 3 % des décès. Le coût annuel d’un patient BPCO est estimé à 4366€ par an, atteignant 7502€ par an chez les patients avec BPCO très sévère. Les études cliniques réalisées en France soutiennent l’idée de la faisabilité d’un dépistage par mini-spirométrie en cabinet de médecine générale voire en ambulatoire mais il est difficile d’organiser un dépistage de masse de la BPCO. Une technique aussi simple que le Piko-6® implique un temps de formation. L’absence de remboursement par l’Assurance maladie constitue aussi un facteur limitant, tout comme l’absence d’évaluation de l’impact médical mais aussi économique de cette stratégie. Il convient vraisemblablement de privilégier des actions ciblant les populations les plus à risque et de profiter de cette occasion pour aborder la question du tabagisme et de son sevrage.

Conclusion

Les stratégies de dépistage/détection de la BPCO doivent faire l’objet d’évaluations et d’expérimentations prenant en compte les particularités du système de santé français. Elles doivent aussi s’entendre comme un des pans d’une lutte plus globale contre le tabagisme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

A workshop has been organized in April 2013 by the Société de Pneumologie de Langue Française about COPD epidemiology and COPD screening in France and other European countries. This article deals with epidemiological data and their consequences on the French screening strategy.

State-of-the-art

According to the most recent data, spirometric prevalence of COPD in France is 7.5% in individuals over 45 years old. During 2000–2002, COPD was responsible for 1.4% of all causes of death in France and was mentioned to be an associated cause of death in 3% of all death certificates. The average medical costs for one COPD patient is estimated to be 4366€/year, until 7502€/year in very severe COPD patients. All clinical studies that have been performed in France show that COPD screening via mini-spirometry is feasible in general practice or in an ambulatory setting; however, a mass screening proved to be difficult to perform. A simple technique like the Piko-6® implies a concomitant formalized training. The non-reimbursement by the French Social Security is also a limiting factor, as the absence of medical and economical validation of this strategy. Therefore, COPD screening should be focused to individuals at risk and should include tobacco issues and cessation.

Conclusion

COPD screening strategies have to be medically evaluated and experiments have to take the specificities of the French health organization into consideration. Any COPD screening strategy should be considered as an overall fight against the tobacco epidemics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive, Épidémiologie, Mortalité, Dépistage, Analyse coût-efficacité

Keywords : Chronic obstructive pulmonary disease, Epidemiology, Mortality, Screening, Cost-benefit analysis


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 8

P. 693-699 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelle kinésithérapie de désencombrement pour demain ?
  • G. Reychler
| Article suivant Article suivant
  • Une nouvelle association fixe de fluticasone/formotérol dans un aérosol-doseur pressurisé pour le traitement de l’asthme
  • P. Devillier, H. Salvator, S. Grassin-Delyle, E. Naline, C. Advenier, N. Roche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.