Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pneumopathie infiltrante diffuse associée à une dermatomyosite amyopathique avec auto-anticorps anti-MDA5 - 02/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.02.010 
M. Gerfaud-Valentin a, K. Ahmad a, F. Piegay a, N. Fabien b, B. Raphanel c, J.-F. Cordier a, V. Cottin a,
a Service de pneumologie, hôpital Louis-Pradel, hospices civils de Lyon, Centre national de référence des maladies pulmonaires rares, université Claude-Bernard – Lyon 1, 28, avenue Doyen-Lepine, 69677 Lyon, France 
b Laboratoire d’immunologie, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69495 Pierre-Bénite, France 
c Cabinet de pneumologie, 60, avenue de Jasseron, 01000 Bourg-en-Bresse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les dermatomyosites cliniquement amyopathiques associées aux auto-anticorps anti-MDA5 sont rares et de description très récente.

Observation

Une femme de 58ans a consulté pour dyspnée subaiguë de classe IV NYHA, toux, myalgies, arthrites des poignets et scapulalgies, associées à des épisodes fébriles. L’examen a révélé des lésions cutanées de dermatomyosite avec rash, papules de Gottron, « mains de mécanicien » et des râles crépitants à l’auscultation des bases pulmonaires. L’hypoxémie (61mmHg) était associée à un trouble ventilatoire restrictif et une diminution de la DLCO. Le scanner thoracique était compatible avec une pneumopathie organisée. Le lavage broncho-alvéolaire montrait 22 % de polynucléaires neutrophiles. La concentration sérique de créatine kinase et l’électromyogramme étaient normaux ; la ferritinémie était élevée. Les auto-anticorps antinucléaires étaient positifs et des auto-anticorps anti-MDA5 ont été identifiés. L’évolution a été favorable avec la corticothérapie, secondairement associée au mycophénolate mofétil.

Conclusion

Les dermatomyosites amyopathiques associées aux auto-anticorps anti-MDA5 ont des caractéristiques communes avec celles des dermatomyosites associées aux auto-anticorps anti-synthétases. L’atteinte musculaire est souvent discrète. Le pronostic pourrait être amélioré par un diagnostic et un traitement plus précoces.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Amyopathic dermatomyositis associated with anti-MDA5 autoantibodies is a rare and very recently described clinical entity.

Case report

A 58-year-old woman was admitted with subacute onset of dyspnea (NYHA class IV) associated with cough, oligoarthritis of the wrists, myalgia and intermittent fever. Examination demonstrated skin lesions with heliotrope rash, Gottron's papules, “mechanics hands”, and basal inspiratory crackles on lung auscultation. Pulmonary function tests showed a restrictive ventilatory defect, with decreased carbon monoxide diffusion capacity and marked hypoxemia (PaO2 61mmHg). The chest high-resolution computed tomography appearances were consistent with organizing pneumonia. Bronchoalveolar lavage differential cell count demonstrated 22 % neutrophils. Serum creatine kinase and electromyography were normal ; the serum ferritin level was elevated. Antinuclear antibodies were present and anti-MDA5 autoantibodies were identified. Significant improvement was obtained with systemic corticosteroids, later converted to mycophenolate mofetil as a steroid-sparing agent.

Conclusion

Amyopathic dermatomyositis associated with anti-MDA5 autoantibodies shares some characteristics with those associated with anti-synthetase antibodies. Muscular involvement may be mild or absent. Early diagnosis and treatment may improve outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatomyosite, Pneumopathie infiltrante diffuse, Auto-anticorps anti-MDA5, Auto-anticorps anti-synthétases, Pneumopathie organisée

Keywords : Dermatomyositis, Interstitial lung disease, Anti-MDA5 autoantibodies, Anti-synthetase autoantibodies, Organising pneumonia


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 9

P. 849-853 - novembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Choix du meilleur panel de prick-tests pour explorer une rhinite ou un asthme au Liban : une étude rétrospective sur 2350 patients
  • T. Bazarbachi, Y. Haddad, C. Irani, P. Salameh, D. Khoury, G. Khayat, Z. Aoun, M. Riachy, G. Dabar, I. Ibrahim
| Article suivant Article suivant
  • Volumineux abcès pottique
  • C. Dahou Makhloufi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.