Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Colonisation et Infections pulmonaires nosocomiales : étude de la virulence et de la sensibilité à la chlorhexidine des souches d’Escherichia coli responsables - 02/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.06.018 
B. La Combe, J.-D. Ricard
 UMR 722 INSERM et Université Paris Diderot avec le soutien de la Fondation du Souffle/Fonds de Dotation Recherche en Santé Respiratoire, 5, rue Thomas Mann, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Organisation

Travail réalisé sous la direction de J.-D. Ricard.

Introduction

E. coli est la première entérobactérie impliquée dans la survenue de pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM), et la plus fréquente des entérobactéries productrices d’une β-lactamase à spectre élargi (BLSE). Notre objectif était d’étudier, à large échelle, les caractéristiques antibiotypiques, phylogénétiques et génomiques des isolats d’E. coli responsables de PAVM, ainsi que leur sensibilité à la chlorhexidine, utilisée lors des soins oropharyngés en réanimation.

Matériels et méthodes

Nous avons réalisé une étude multicentrique, prospective, avec recueil des isolats respiratoires d’E. coli des patients sous ventilation invasive. Pour chaque isolat, nous avons caractérisé l’antibiotype, et, déterminé par PCR, les groupes et sous-groupes phylogénétiques, le O-type et le contenu en facteurs de virulence. La sensibilité à la chlorhexidine (CHX) était analysée à travers l’élaboration de courbes de croissance, ainsi que la réalisation de temps de contact.

Résultats

Parmi les 84 isolats d’E. coli recueillis chez 80 patients, 59 étaient responsables de pneumonies, et 25 de colonisation simple. 13 % des isolats étaient sécréteurs de BLSE. Les isolats du groupe B2 étaient majoritaires (57 %). Ils présentaient alors des scores de résistance aux antibiotiques inférieurs aux isolats non-B2, et leur score de virulence était supérieur. Les isolats présentaient des temps de croissance maximaux à la CHX variées, corrélés à la résistance aux antibiotiques. Les concentrations de CHX 12 et 2mg/L étaient très peu efficaces sur un inoculum bactérien de 109UFC/mL.

Discussion

Ces résultats, s’ils confirment l’implication des isolats du groupe phylogénétique B2 et leur fort potentiel d’invasion respiratoire, montrent que d’autres groupes phylogénétiques, moins sensibles aux antibiotiques, sont également responsables de PAVM. L’émergence de souches sécrétrices de BLSE est un aspect nouveau et préoccupant. Enfin, cette étude remet en cause la pertinence des soins oropharyngés à la CHX, tels qu’ils sont réalisés actuellement en prévention des PAVM.

Conclusion

L’augmentation d’isolats sécréteurs de BLSE, et la richesse en facteurs de virulence des isolats respiratoires d’E. coli, rendent nécessaire l’amélioration de la prévention des PAVM, ainsi que le développement de nouvelles voies thérapeutiques pour contrecarrer à la fois la virulence des isolats sensibles aux antibiotiques et les isolats multirésistants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 9

P. 881 - novembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effet protecteur des cellules souches mésenchymateuses sur les cellules épithéliales alvéolaires hypoxiques par modulation de la balance oxydant/antioxydant
  • F. Jeny, C. Planès, N. Dard
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la compensation corticale de la charge inspiratoire à l’éveil par la recherche de potentiels pré-moteurs inspiratoires, à l’état de base et sous intervention thérapeutique, chez les patients atteints de syndrome d’apnées obstructives du sommeil
  • C. Launois, V. Attali, T. Similowski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.