Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact des traitements utilisés en oncologie thoracique sur la fonction rénale - 09/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.03.008 
A.-C. Toffart a, , b , S. Belaiche c, d, D. Moro-Sibilot a, b, S. Couraud e, f, L. Sakhri a
a UM oncologie thoracique, pôle cancérologie médecine aiguë et communautaire, CHU A.-Michallon, BP217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
b Université Grenoble 1, U 823, université J.-Fourier, institut A.-Bonniot, 38706 La Tronche cedex, France 
c Institut de pharmacie, CHU régional de Lille, rue Philippe-Marrache, 59037 Lille cedex, France 
d Département de biopharmacie, galénique et pharmacie hospitalière, UDSL, EA4481, UFR Pharmacie, université Lille 2, 59000 Lille, France 
e Service de pneumologie aiguë spécialisée et cancérologie thoracique, centre hospitalier Lyon Sud, hospices civils de Lyon, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
f Faculté de médecine Lyon Sud, Charles-Mérieux, université Claude-Bernard Lyon 1, 165, chemin du Petit-Revoyet, 69921 Oullins cedex, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’insuffisance rénale chez les patients atteints d’un cancer broncho-pulmonaire (CBP) peut être multifactorielle : liée au patient et à ses comorbidités, à une compression tumorale ou à une toxicité des traitements anti-cancéreux et des traitements associés. Cette analyse de la littérature a pour objectif de faire un état des connaissances sur la néphrotoxicité des traitements utilisés en oncologie thoracique.

État des connaissances

La majorité des traitements de chimiothérapie utilisés est potentiellement néphrotoxique. Le cisplatine et le pémétrexed ont une toxicité essentiellement tubulaire, alors qu’une atteinte rénale vasculaire est plutôt retrouvée avec la gemcitabine et le bévacizumab. Le cisplatine entraîne chez 30 % des patients une insuffisance rénale aiguë. Les mesures de néphroprotection (respect des recommandations, limitation des traitements néphrotoxiques, hydratation, supplémentation en magnésium) doivent donc être systématiques. Les thérapies ciblées ne nécessitent pas d’ajustement des posologies en cas d’insuffisance rénale modérée ou sévère. Adapter les doses de biphosphonates à la fonction rénale est nécessaire.

Conclusion

Une surveillance rapprochée de la fonction rénale est indispensable chez les patients atteints de CBP en cours de traitement (chimiothérapie ou biphosphonates).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Renal failure in patients with lung cancer may be multifactorial: related to the patients and their comorbidities, direct tumor compression or the toxicity of cancer treatments and other associated medications. This literature review is intended to describe the state of knowledge regarding the nephrotoxicity of treatments used in thoracic oncology.

Findings

The majority of chemotherapy treatments are potentially nephrotoxic. Cisplatin and pemetrexed exhibit mainly renal tubular toxicity, while vascular renal impairment is found with gemcitabine and bevacizumab. Cisplatin results in acute renal failure in 30% of patients. Renal protective strategies (compliance with recommendations, limitation of nephrotoxic treatments, hydration, magnesium supplementation) must be employed systematically. Targeted therapies do not require any adjustment of the dosage in case of moderate or severe renal insufficiency but adapting the doses of biphosphonates to renal function is necessary.

Conclusion

This review highlights the need for monitoring of renal function in patients with lung cancer during treatment with chemotherapy or biphosphonates.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer broncho-pulmonaire, Cisplatine, Pémétrexed, Biphosphonates, Toxicité rénale

Keywords : Lung cancer, Cisplatin, Pemetrexed, Biphosphonates, Renal toxicity


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 10

P. 1003-1012 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Molecular pathogenesis of alpha-1-antitrypsin deficiency
  • A. Duvoix, B.D. Roussel, D.A. Lomas
| Article suivant Article suivant
  • Haut Conseil de la Santé publique (HCSP). Avis relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique ou e-cigarette étendus en population générale (25 avril 2014)
  • Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) 1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.