Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les épanchements pleuraux parapneumoniques : épidémiologie, diagnostic, classification, traitement - 06/05/15

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.12.001 
J. Letheulle a, , M. Kerjouan b, F. Bénézit b, B. De Latour c, P. Tattevin a, C. Piau d, H. Léna b, B. Desrues b, Y. Le Tulzo a, S. Jouneau b, e
a Service de maladies infectieuses et réanimation médicale, hôpital Pontchaillou, université de Rennes 1, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex 9, France 
b Service de pneumologie, hôpital Pontchaillou, université de Rennes 1, 35033 Rennes cedex 9, France 
c Service de chirurgie thoracique, hôpital Pontchaillou, université de Rennes 1, 35033 Rennes cedex 9, France 
d Laboratoire de bactériologie, hôpital Pontchaillou, université de Rennes 1, 35033 Rennes cedex 9, France 
e IRSET UMR 1085, université de Rennes 1, 35043 Rennes cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les épanchements pleuraux parapneumoniques représentent la principale étiologie des pleurésies infectieuses. Leur incidence est en constante augmentation. Bien qu’ils soient qualifiés de « parapneumoniques », l’épidémiologie microbienne est différente de celle des pneumonies avec notamment une plus grande fréquence des germes anaérobies. La ponction pleurale exploratrice représente l’étape diagnostique centrale qui permet de distinguer les épanchements parapneumoniques compliqués et non compliqués. Seuls les épanchements parapneumoniques compliqués doivent faire l’objet d’un traitement évacuateur reposant sur la mise en œuvre de ponctions pleurales répétées (PPR), d’un drainage thoracique ou d’une prise en charge chirurgicale. Le choix de la technique évacuatrice première reste débattu car il existe peu d’études prospectives comparatives. L’utilisation d’agents fibrinolytiques n’a pas fait la preuve de son efficacité sauf lorsqu’ils sont utilisés en association à la DNAse. L’antibiothérapie doit être systématique, précoce et couvrir les germes anaérobies, sauf en cas d’infection à pneumocoque. Il existe peu de données sur la place de la kinésithérapie qui reste largement utilisée. La mortalité est élevée et directement influencée par les comorbidités sous-jacentes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Parapneumonic pleural effusions represent the main cause of pleural infections. Their incidence is constantly increasing. Although by definition they are considered to be a “parapneumonic” phenomenon, the microbial epidemiology of these effusions differs from pneumonia with a higher prevalence of anaerobic bacteria. The first thoracentesis is the most important diagnostic stage because it allows for a distinction between complicated and non-complicated parapneumonic effusions. Only complicated parapneumonic effusions need to be drained. Therapeutic evacuation modalities include repeated therapeutic thoracentesis, chest tube drainage or thoracic surgery. The choice of the first-line evacuation treatment is still controversial and there are few prospective controlled studies. The effectiveness of fibrinolytic agents is not established except when they are combined with DNase. Antibiotics are mandatory; they should be initiated as quickly as possible and should be active against anaerobic bacteria except for in the context of pneumococcal infections. There are few data on the use of chest physiotherapy, which remains widely used. Mortality is still high and is influenced by underlying comorbidities.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épanchement pleural parapneumonique, Empyème pleural, Drainage thoracique, Ponction pleurale, Chirurgie thoracique

Keywords : Parapneumonic pleural effusion, Pleural empyema, Chest tube drainage, Thoracentesis, Thoracic surgery


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 4

P. 344-357 - avril 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction à la série thématique « Thérapies ciblées dans les cancers bronchiques »
  • T. Berghmans, J. Mazières
| Article suivant Article suivant
  • Place de l’assistance extracorporelle en pathologie respiratoire
  • M. Le Guen, F. Parquin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.