revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    4 0 0 0


Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 7, numéro 2
pages 126-129 (mai 2015)
Doi : 10.1016/S1877-1203(15)30035-5
Complications pulmonaires des traitements des maladies systémiques
Pulmonary side effects of immunosuppressive drugs
 

Article rédigé par S. Clerc

* Auteur correspondant
d’après la communication de P. Camus a
a Service Pneumologie, CHU Dijon, 14, rue Paul Gaffarel, 21079 Dijon, France 

Résumé

Les maladies systémiques font appel à des traitements immunosuppresseurs ou immunomodulateurs qui majorent le risque infectieux notamment respiratoire chez les patients et peuvent entraîner des atteintes respiratoires propres et imputables. Si la littérature sur les effets indésirables médicamenteux s’enrichit constamment, une évaluation du patient est nécessaire pour éviter de conclure à tort à une imputabilité médicamenteuse et risquer de priver le patient d’un médicament efficace. Le méthotrexate et le léflunomide utilisés dans la polyarthrite rhumatoïde donnent des tableaux de pneumopathie interstitielle desquels il faut savoir distinguer la pneumocystose pulmonaire favorisée par ces traitements surtout lorsqu’ils sont, et c’est habituel, co-prescrits avec des corticoïdes. Les autres médicaments de ce contexte ont été cités à l’origine de tableaux respiratoires variés et parfois aussi d’atteintes systémiques mimant une maladie de système (DRESS, vascularites à ANCA. Voir www.pneumotox.com). Les biothérapies, notamment les anti-TNF, peuvent entraîner des réactions anaphylactiques précoces, des tableaux interstitiels avec toutefois de faibles preuves statistiques épidémiologiques et des infections opportunistes au premier rang desquelles la tuberculose. Par conséquent, devant tout nouveau symptôme ou tableau respiratoire chez un patient sous traitement immunosuppresseur il est indispensable de reprendre la chronologie des traitements et de les rapprocher un par un en fonction du tableau avec la base Pneumotox.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Abstract

Systemic inflammatory diseases are often treated with immunosuppressive drugs. These drugs increase the risk of infection with bacterial, viral or fungal agents. They may also occasion lung disease in their own right. Methotrexate and leflunomide, used to treat rheumatoid arthritis, may cause several patterns of interstitial pneumonia. Pneumocystis pneumonia may also occur with these medications and it is crucially important to rule out this condition in such cases. Some patterns of drug-induced disease may mimic systemic conditions such as DRESS, or systemic vasculitis. Biological agents such as anti-TNF drugs may cause anaphylaxis and/or interstitial lung disease, though proof for causality is often lacking, and opportunistic infections, particularly tuberculosis. In consequence the onset of new respiratory symptoms dictates that the role of drugs in their pathogenesis should be evaluated using the online Pneumotox website.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

MOTS CLÉS : Toxicité, pulmonaire, Latrogénie, Maladies inflammatoires systémiques, Immunosuppresseurs

Keywords : Adverse effects, Lung toxicity, Systemic inflammatory diseases, Immunosuppressive drugs




© 2015  Elsevier Inc. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article