revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
page 19 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.026
Communications orales

L’épidémie de peste pulmonaire de 2017 à Madagascar
 

J. Ratomaharo 1, , R. Andriamihaja 2, L. Razafindrakoto 2, M. Randriantahiry 3, V. Andriananja 4, M. Randria 4, R. Rakotoarivelo 5
1 Service de pneumologie, Athis-Mons, France 
2 Service de pneumologie, CHU de Toamasina, Madagascar 
3 CHU de Fenoarivo, Antananarivo, Madagascar 
4 Maladies infectieuses, CHU JRB, Antananarivo, Madagascar 
5 Maladies infectieuses, CHU de Tambohobe, Fianarantsoa, Madagascar 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

Zoonose des rongeurs due à Yersinia Pestis (YP) transmise à l’homme par les puces. Coccibacille Gram-aéro-anaérobie. Secrète une endotoxine. Maladie à déclaration obligatoire. Définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : cas suspect : symptômes cliniques+contexte épidémiologique. Cas probable : cas suspect+TDR+ou PCR+cas confirmé : TDR et PCR+ ou culture YP+ À Madagascar, la peste est essentiellement une zoonose endémique peste bubonique (PB) en milieu rural depuis 1898 avec quelques épidémies de PB : en 1921 Antananarivo. D’août à novembre 2017, une épidémie de peste pulmonaire (EPP) s’est déclarée pour la première fois en zone urbaine : Antananarivo, Toamasina, 2 grandes villes, avec une propagation rapide.

Méthodes

Diagnostic symptômes non spécifiques : fièvre, toux, algies thoraciques, hémoptysies, dyspnée aiguë TDR : test de diagnostic rapide du bubon. Technique immunochromatographique montrant Ag F1, spécifique de YP résultat dans les 15–30min positive pendant 2 à 3jours après le début du traitement sur bubon, crachats, sérum, urine, biopsie tissulaire PCR : recherche sérologique de l’anticorps (Ac) anti-F1 de Y P tardive (positive seulement entre 6 et 10jours après le début de l’infection) : mais nombreuses réactions croisées. Intérêt d’un 2e échantillon 4 à 6 semaines après le 1er pour voir une augmentation significative des Ac Culture YP.

Résultats

L’EPP a commencé dans un transport en commun, par la mort subite inhabituelle d’un voyageur qui a contaminé ses voisins décédés à Toamasina, 2jours après leur hospitalisation. Au total, 2348 cas confirmés, probables ou suspects de peste ont été signalés à l’OMS par le ministère malgache de la Santé publique. Taux de létalité 8,6 % : 202 décès, 791 cas de PP (22 % confirmés, 34 % probables et 44 % suspects), 341 cas de PB, 1 cas de septicémie, 215 cas de type non spécifié. Traitement : streptomycine 1g IM/12h 7jours sauf pour les femmes enceintes. En cas de contre-indication : ciprofloxacine 500 ou 400mg, IV/12h. Enfants<15 ans : 15mg/kg/12h (max 400mg) IV. Pour le sujet contact du pesteux chimioprophylaxie, (famille, soignants) doxycycline, 5jours, et port d’équipement de protection individuelle.

Conclusion

Problème majeur de santé publique, l’émergence de la PP, très contagieuse et meurtrière est préoccupante. Le plan de riposte est à revoir car les facteurs de risque sont multiples : pauvreté, réchauffement climatique, disparition des forêts et des terres cultivables, tradition du culte des ancêtres, aspects politiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.