revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
page 23 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.034
Communications orales

Association entre le nombre d’éosinophiles sanguins et le déclin du VEMS : résultats de l’étude longitudinal CanCOLD
 

W.C. Tan 1, W. Wang 1, J. Bourbeau 2, G. Nadeau 3, , N. Barns 4, S.H. Landis 4, J.C. Hogg 1, D.D. Sin 1
1 Centre for Heart Lung Innovation, St. Paul's Hospital, University of British Columbia, Vancouver, Canada 
2 Respiratory Epidemiology and Clinical Research Unit, Montreal Chest Institute, McGill University, Montréal, QC, Canada 
3 GlaxoSmithKline Canada, Ontario, Canada 
4 GlaxoSmithKline, Grande-Bretagne 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

De nombreuses preuves montrent qu’un nombre (nbr) élevé d’éosinophiles (EOS) sanguins pourrait être un biomarqueur prédictif de la réponse aux corticostéroïdes inhalés (CSI) dans la BPCO et être associé à la progression de la BPCO. L’étude a examiné l’association entre le nbr d’EOS sanguins et le déclin de la fonction pulmonaire chez des individus issus de la population générale.

Méthodes

Le nbr d’EOS sanguins a été étudié à partir de sang décongelé de 1120 sujets de l’étude Canadian Cohort of Obstructive Lung Disease (CanCOLD). À l’inclusion, les participants avaient en moyenne 65,1 ans (ET : 9,93), 55 % étaient des hommes, avaient un VEMS moyen prédit de 95,4 % (84,3–105,5 %) et un rapport VEMS/CVF post-BD<0,7=53,8 %. Les participants ont répondu aux questionnaires (antécédents respiratoires) et effectué des tests spirométriques avant/après l’administration de salbutamol (200μg) lors des différentes visites à 18 mois d’intervalle. L’analyse du déclin du VEMS a été réalisée à l’aide de modèles de régression à effets mixtes aléatoires, avec ajustements en fonction de l’âge, du sexe, de l’IMC, du VEMS de base, de l’asthme chronique et des antécédents d’exacerbations>2 dans l’année précédente. Tous les participants ont eu ≥2 mesures du VEMS lors de visites séparées. Le déclin de la fonction pulmonaire au fil du temps (jusqu’à 10 ans) a été extrapolé en utilisant les coefficients β du modèle.

Résultats

Les individus avec EOS sanguins ≥300 cell/μL (n =273) présentaient un déclin du VEMS significativement plus important que ceux avec un nbr<150 cell/μL (n =430, p =0,003) (groupe de référence) et vs ceux présentant un nbr ≥150<300 cell/μL (n =417, p =0,002). Le déclin absolu du VEMS était β=−33,85mL/an pour ceux dont le nbr d’EOS sanguins<150 cell/μL, β=−40,21mL/an pour ≥150<300 cell/μL et β=−69,81mL/an pour ≥300 cell/μL. Le déclin du VEMS (Fig. 1) pour le sous-groupe de sujets ayant un nbr d’EOS sanguins ≥300 cell/μL était statistiquement et significativement plus important (indiqué par*) que pour ceux dont le nbr était<150 cell/μL.

Conclusion

Le nombre d’EOS sanguins ≥300 cell/μL est un facteur de risque du déclin accéléré de la fonction pulmonaire, ce qui suggère que le nbr d’EOS périphériques peut être utilisé comme biomarqueur pour identifier un phénotype de déclin rapide du VEMS. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre si les CSI peuvent réduire la progression de la BPCO chez les patients présentant un nbr d’EOS sanguins plus élevé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.