revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    2 0 0 0


Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
pages 30-31 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.049
Communications orales

Prévalence du syndrome d’apnée du sommeil et son association avec les évènements cardiovasculaires dans la population générale française
 

P. Balagny 1, , E. Wiernik 2, J. Matta 2, J. Frija-Masson 1, E. Vidal-Petiot 1, G. Steg 3, C. Ribet 2, M. Goldberg 2, M. Zins 2, M.P. D’Ortho 1
1 Service de physiologie explorations fonctionnelles, hôpital Bichat, AP–HP, université de Paris, Paris, France 
2 INSERM, Population-based Epidemiological Cohorts Unit, UMS 011, Paris, France 
3 Service de cardiologie, hôpital Bichat, AP–HP, université de Paris, Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

Le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) est une pathologie fréquente et est associé avec une morbi-mortalité cardiovasculaire importante, dans de nombreuses études souvent limitées par de petits effectifs. Le but de cette étude est d’obtenir des données épidémiologiques récentes sur la prévalence du SAS en France et d’évaluer son association avec les maladies cardiovasculaires dans une large population.

Méthodes

Il s’agit d’une étude épidémiologique portant sur les 52 591 participants de la cohorte en population CONSTANCES, inclus entre 2013 et 2016 et ayant réalisé un dépistage du SAS en 2017 sur la base du questionnaire de Berlin. Un interrogatoire un examen clinique et une biologie standard étaient réalisés à l’inclusion et le suivi était réalisé au travers des questionnaires annuels de suivi de la cohorte CONSTANCES, les évènements cardiovasculaires étaient les infarctus du myocarde (IDM) ou les accidents vasculaires cérébraux (AVC) auto-déclarés dans ces questionnaires entre 2014 et 2017. Les odds ratios (OR) ont été calculés avec un intervalle de confiance à 95 % (IC95 %) ajusté sur l’âge et le sexe.

Résultats

La prévalence du SAS était de 16,7 %. La prévalence de la dyslipidémie était de 62 % dans le groupe SAS vs 37,7 % dans le groupe non SAS (OR=2,09, IC95 % [1,98–2,2]) et la prévalence du diabète de 9,6 % vs 2,5 % respectivement (OR=2,99, IC95 % [2,71–3,3]). La prévalence de l’hypertension artérielle (HTA) était de 56,6 % dans le groupe SAS vs 8,4 % dans le groupe non SAS (comme attendu puisque la présence d’une HTA est un des critères du Questionnaire de Berlin). Après 3 ans de suivi, chez les patients du groupe SAS 1,1 % ont déclaré la survenue d’un AVC et 1,1 % la survenue d’un IDM vs 0,3 % et 0,3 % dans le groupe non SAS respectivement (OR=2,32, IC95 % [1,77–3,03] et OR=2,07, IC95 % [1,59–2,69]).

Conclusion

Ces résultats confirment que le SAS est une maladie fréquente dans la population générale française et est associée à un haut risque cardiovasculaire et une augmentation de la fréquence de survenue d’évènements cardiovasculaires que chez les patients avec un dépistage du SAS négatif. Le caractère indépendant de cette association avec les facteurs de risque cardiovasculaire connus va faire l’objet de prochaines études au sein de la cohorte CONSTANCES.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.