revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
page 38 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.061
Affiches discussion

Asthme et allergie alimentaire
 

W. Jalloul , N. Zaghba, H. Benjelloun, N. Yassine
 CHU Ibn-Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

L’asthme et l’allergie alimentaire, affections de plus en plus fréquentes, sont étroitement intriqués.

Méthodes

Notre étude est rétrospective, portant sur 270 asthmatiques suivis en consultation d’allergologie du CHU Ibn Roch de Casablanca sur une période de 12 ans.

Résultats

Tous les patients ont bénéficié d’un interrogatoire minutieux et d’un examen clinique complet. Des prick-tests (PT) comportant les principaux allergènes alimentaires ont été pratiqués. La confrontation des résultats des PT avec les données cliniques était exigée pour poser le diagnostic d’allergie alimentaire chez 19 % asthmatiques. La moyenne d’âge était de 23 ans avec une prédominance féminine (70 %). Le reflux gastro-œsophagien était noté dans 10 cas et l’obésité dans cinq cas. Une rhinite allergique associée a été notée dans 89 % des cas et une conjonctivite dans 75 % des cas. Les PT étaient surtout positifs aux poissons dans 52 % des cas, à la fraise et aux œufs dans 29 % des cas chacun, à l’avocat dans 15 % des cas, au poulet dans 12 % des cas, aux olives dans 10 % des cas, et à l’escargot dans 6 % des cas. Pour trois asthmatiques avec des PT négatifs discordants avec la symptomatologie clinique, on a complété par le dosage des IgE spécifiques. Après instauration d’un traitement optimal, l’asthme était contrôlé dans 44 % des cas.

Conclusion

À la lumière de cette étude, la prévalence de l’allergie alimentaire chez l’asthmatique est non négligeable. On insiste sur la nécessité et l’importance des mesures d’éviction allergénique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.