revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    2 0 0 0


Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
pages 46-47 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.080
Affiches discussion

Encéphalites liées à l’immunothérapie dans le traitement du cancer du poumon : analyse d’une série multicentrique
 

M. Sanchis-Borja 1, J. Hureaux 2, L. Odier 3, C. Serrand 3, C. Ricordel 4, G. Jeannin 5, R. Descourt 6, R. Gervais 7, C. Chouaid 1, , J.B. Auliac 1
1 Centre hospitalier intercommunal de Créteil, Créteil, France 
2 CHU d’Angers, Angers, France 
3 Hôpital Nord-Ouest, Villefranche-sur-Saône, France 
4 CHU de Rennes, Rennes, France 
5 CHU de Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, France 
6 CHU de Brest, Brest, France 
7 Centre François-Baclesse, Caen, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

L’utilisation des anti-PD1/PDL1 en oncologie thoracique est associé à un large éventail d’effets secondaires immuno-médiés. Les atteintes neurologiques concerneraient 4,2 % des patients avec des présentations cliniques très variées. L’objectif de ce travail est d’analyser les caractéristiques cliniques et évolutives des patients avec cancer bronchopulmonaire développant une encéphalite immuno-médié sous anti-PD1/PDL1.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective multicentrique analysant les caractéristiques cliniques, biologiques, thérapeutiques et évolutives de patients ayant présenté une encéphalite pour laquelle une imputabilité directe de l’immunothérapie a été retenue.

Résultats

L’analyse porte sur 7 patients, inclus par 5 centres : tous de sexe masculin, tous tabagiques, âge moyen : 64,6 (48–77) ans, histologie : adénocarcinome dans 86 % des cas. Respectivement 4 et 3 patients sont traités par immunothérapie en 1er et 2e ligne (pembrolizumab n =3, nivolumab n =3, atézolizumab n =1). Un seul patient présentait des localisations métastatiques cérébrales à l’initiation de l’immunothérapie. Le nombre moyen d’injections d’immunothérapie avant l’apparition des symptômes neurologiques était de 7 (1–22). Les signes neurologiques les plus fréquents étaient : confusion (71 %), syndrome extra-pyramidal (57 %) fièvre (43 %). Les analyses du liquide céphalorachidien retrouvaient un liquide lymphocytaire, une hyperprotéinorachie et une hyperglycorachie dans 86 % des cas. L’ensemble des analyses bactériologiques et virologiques était toute négative. Tous les patients ont eu une IRM cérébrale avec injection de gadolinium considéré dans tous les cas comme normale sauf chez un patient avec des hypersignaux FLAIR au niveau de la face interne des lobes temporaux évocateurs d’une encéphalite limbique ; 2 patients ont nécessité des soins en réanimation. Tous les patients ont été traités par corticothérapie avec des schémas de traitement très variables et un délai moyen d’introduction de 9,8jours (6–18). Dans 6 cas cette corticothérapie a permis une amélioration rapide de la symptomatologie sans séquelles. Le dernier patient, chez qui le délai d’introduction de la corticothérapie a été le plus long est décédé. L’immunothérapie n’a été reprise chez aucun des patients.

Conclusion

Les encéphalites immuno-médiés constituent une complication rare mais grave de l’immunothérapie anti-PD1/PDL1 avec un pronostic qui est bon lorsque la prise en charge, en particulier l’administration de la corticothérapie est précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.