revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
page 52 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.090
Affiches discussion

Les inégalités de revenus influencent la survie sans progression dans la fibrose pulmonaire idiopathique
 

L. Sesé 1, , J. Caliez 2, I. Annesi-Maesano 3, V. Cottin 4, M. Didier 2, Z. Carton 2, D. Israël-Biet 5, B. Crestani 6, S. Jouneau 7, J. Cadranel 8, B. Wallaert 9, A. Tazi 10, B. Maître 11, G. Prévot 12, S. Marchand-Adam 13, S. Hirschi 14, S. Dury 15, V. Giraud 16, A. Gondouin 17, P. Bonniaud 18, J. Traclet 4, K. Juvin 5, R. Borie 6, J.F. Bernaudin 2, D. Valeyre 2, C. Cavalin 19, H. Nunes 2
1 AP–HP, service de pneumologie et service de physiologie, hôpital Avicenne, INSERM 1272, INSERM 1136, Bobigny, France 
2 AP–HP, service de pneumologie, hôpital Avicenne, INSERM 1272, Bobigny, France 
3 EPAR, INSERM UMR-S 1136, Paris, France 
4 Service de pneumologie, hôpital Louis-Pradel, Lyon, France 
5 AP–HP, service de pneumologie, hôpital HEGP, Paris, France 
6 AP–HP, service de pneumologie, hôpital Bichat, Paris, France 
7 Service de pneumologie, hôpital Pontchaillou, centre hospitalier universitaire de Rennes, Rennes, France 
8 AP–HP, service de pneumologie, hôpital Tenon, Paris, France 
9 Service de pneumologie, hôpital Albert-Calmette, Lille, Lille, France 
10 AP–HP, service de pneumologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
11 AP–HP, service de pneumologie, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 
12 Service de pneumologie, hôpital Larrey, centre hospitalier universitaire de Toulouse, Toulouse, France 
13 Service de pneumologie, hôpital Bretonneau, centre hospitalier universitaire de Tours, Tours, France 
14 Service de pneumologie, nouvel hôpital civil, centre hospitalier universitaire de Strasbourg, Strasbourg, France 
15 Service de pneumologie, hôpital Maison-Blanche, centre hospitalier universitaire de Reims, Reims, France 
16 AP–HP, service de pneumologie, hôpital Ambroise-Paré, Boulogne, France 
17 Service de pneumologie, hôpital Jean-Minjoz, centre hospitalier universitaire de Besançon, Besançon, France 
18 Service de pneumologie, centre hospitalier universitaire Dijon Bourgogne, Dijon, France 
19 Centre de recherche CNRS, IRISSO-UMR CNRS-INRA 7170-1427, université Paris-Dauphine, Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

Les faibles revenus sont des indicateurs pronostiques connus dans diverses maladies respiratoires chroniques mais peu étudiés dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). La FPI est la plus fréquente et grave des pneumopathies interstitielles diffuses. Son histoire naturelle reste mal comprise. Nous faisons l’hypothèse que les faibles revenus ont un impact pronostique dans la FPI.

Méthodes

Les patients sont issus de la cohorte prospective multicentrique française COFI. Le revenu individuel n’étant pas disponible, il a été estimé à partir des données de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) qui archive le revenu annuel médian des habitants de toutes les villes ou arrondissements en France. Ce revenu annuel médian a été attribué à chaque patient en fonction de son domicile. Les patients ont été séparés en deux groupes, « faible revenu » et « revenu supérieur », selon que le revenu annuel était<ou>à 18 170 €/an (premier quartile de l’ensemble de la population incluse). La probabilité de survie sans progression (SSP) des groupes a été comparée par un test du log-rank et un modèle de Cox en analyse multivariée.

Résultats

Deux cent patients ont été inclus et suivis pendant une moyenne de 33,8±22,7 mois. À la fin de l’étude, 6 (3 %) ont été perdus de vue, 17 (9 %) ont été transplantés, et 120 (60 %) sont décédés. Les patients du groupe « faible revenu » étaient plus susceptibles d’être d’origine non européenne (p <0,006), d’exercer une profession exposante à l’amiante/silice/poussières de bois/bétail (p <0,0001), et d’avoir une exposition cumulée aux particules fines (PM2.5) supérieure (p =0,054). À l’inclusion ces patients étaient plus sévères sur la distance parcourue au test de marche des 6minutes (p =0,021) et la classe NYHA (p =0,049). La médiane de SSP était plus basse pour le groupe « faible revenu » (11,6 versus 16 mois, p =0,038). Après ajustement sur l’âge, le sexe et la CVF initiale, le faible revenu restait un facteur associé à une SSP moindre (HR : 1,49 [IC95 % : 1,05–2,10], p =0,025).

Conclusion

Le revenu semble être un facteur pronostique de la FPI, indépendant de l’âge, du sexe et de la sévérité de la maladie. Cet effet négatif pourrait être lié à une exposition excessive aux polluants professionnels et/ou environnementaux chez les patients les plus défavorisés. Des études futures utilisant une approche globale des facteurs socio-économiques, environnementaux et professionnels sont nécessaires. Grants : (Legs Poix, no 637), PHRC (AOR 07076).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.