revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    3 1 0 0


Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 6, numéro 2
pages 212-214 (mai 2014)
Doi : 10.1016/S1877-1203(14)70550-6
L’orthèse d’avancée mandibulaire : une alternative à la PPC ? Pour quels patients ?
Mandibular advancement device: An alternative to CPAP? For which patients?
 

L. Beaumont
 Paris 
 Centre du sommeil, Hôpital Saint-Antoine, 184 rue du faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

*Auteur correspondant.
B. Fleury
 Paris 
 Centre du sommeil, Hôpital Saint-Antoine, 184 rue du faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Résumé

Si la pression positive continue (PPC) est le traitement de référence du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) sévère, son observance reste médiocre, de l’ordre de 59 % à 3 ans. L’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM), a une efficacité moindre sur les événements respiratoires anormaux, mais son observance est meilleure que celle de la PPC. Les résultats de ces deux traitements sont comparables en termes de qualité de vie, de vigilance et d’effet sur les chiffres tensionnels en cas de SAOS modéré. L’OAM est indiquée en première intention comme la PPC en cas de SAOS modéré, et en seconde intention en cas de SAOS sévère. Sa prescription nécessite un bilan odontologique ciblé au préalable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Abstract

Continuous positive airway pressure (CPAP) is the first line therapy for severe obstructive sleep disorders (OSD) but compliance with this treatment is poor; it is approximately 59% at 3 years. Mandibular advancement devices (MAD) is less effective for abnormal respiratory events, but offers similar results for moderate obstructive sleep disorders in terms of quality of life, alertness and correction of cardiovascular disorders, due to a better compliance compared to PPC. MAD is recommended in first line therapy, as is CPAP, in moderate OSD, and as second-line therapy for severe disorders. A targeted odontological assessment is required before its implementation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pression positive continue, Orthèse d’avancée mandibulaire, Syndrome d’apnées obstructives du sommeil, Index d’apnée-hypopnée

Keywords : Continuous positive airway pressure, Mandibular advancement device, Obstructive sleep disorder, Apnea-hypopnea index




© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.