Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Entre détention et psychiatrie, les unités hospitalières spécialement aménagées (UHSA) pour prendre en charge les personnes détenues dont l’état psychique relève d’une hospitalisation - 08/02/19

Between detention and psychiatry: the specially equipped hospital units for taking care of prisoners whose psychological state requires hospitalization

Doi : 10.1016/j.amp.2019.01.004 
Anne-Hélène Moncany a, b, Dominique Dandelot c, e, Jean-Pierre Bouchard d, , e
a Pôle de psychiatrie et conduites addictives en milieu pénitentiaire, unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA), centre hospitalier Gérard-Marchant, 14, chemin des Silos, 31057 Toulouse, France 
b Pôle de psychiatrie et conduites addictives en milieu pénitentiaire, centre ressource pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles (CRIAVS) Midi-Pyrénées, centre hospitalier Gérard-Marchant, 7, rue du Colonel Driant, 31400 Toulouse, France 
c Pôle de psychiatrie médico-légale (PPML), unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA), centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph-Caussil, 33410 Cadillac, France 
d Pôle de psychiatrie médico-légale (PPML), unité pour malades difficiles (UMD), centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph Caussil, 33410 Cadillac, France 
e Institut psycho-judiciaire et de psychopathologie (IPJP), centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph-Caussil, 33410 Cadillac, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 08 février 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

En France, la question des troubles mentaux présentés par les détenus, prévenus ou condamnés, est un sujet de préoccupation ancien et récurrent. Des réponses sanitaires successives ont été apportées pour les prendre en charge. La dernière de ces réponses institutionnelles est la création des unités hospitalières spécialement aménagées (UHSA). Ces nouvelles unités de santé mentale, comme les soignants qui y travaillent, sont implantées dans des hôpitaux psychiatriques au cœur d’enceintes pénitentiaires. Dans cet entretien, Anne-Hélène Moncany et Dominique Dandelot, psychiatres responsables des UHSA de Toulouse et de Cadillac, évoquent les origines de ces structures, les profils des détenus/patients accueillis, les prises en charge qui y sont pratiquées et font un bilan de leur fonctionnement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In France, the question of mental disorder presented by detainees is an old, recurring subject of preoccupation. Successive healthcare responses have been provided in order to treat them. The latest of these institutional responses has been the creation of specially equipped hospital units: SEHU, in French‘Unités hospitalière spécialement aménagées’ or UHSA. These new mental health units are – along with those who work in them – located in psychiatric hospitals inside prison enclosures. In this interview, Anne-Hélène Moncany and Dominique Dandelot, psychiatrists in management roles at two such units in Toulouse and Cadillac evoke the origins of these structures, the profiles of the detainees/patients looked after there and treatments administered there, taking stock of their respective establishments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Détenu, Hôpital, Prison, Psychose, Soins, Thérapie, Troubles mentaux, Unité hospitalière spécialement aménagée, UHSA

Keywords : Care, Hospital, Mental Disorders, Prison, Prisoner, Psychosis, Therapy, Unité hospitalière spécialement aménagée, UHSA


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.