Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Destruction de tumeurs hépatiques malignes par radiofréquence. Expérience préliminaire à propos de 25 cas - 01/01/01

O.  Risse 1 ,  C.  Sengel 2 ,  S.  Penillon 1 ,  C.  Arvieux 1 ,  D.  Voirin 1 ,  C.  Létoublon 1 * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : La destruction des tumeurs hépatiques malignes par application d'un courant de fréquence offre de nouvelles possibilités thérapeutiques. Nous rapportons ici notre première expérience réalisée entre 1998 et 2000.

Patients et méthode : Vingt-cinq patients ont été traités, 11 pour un carcinome hépatocellulaire (CHC), 14 pour des métastases. Trente tumeurs sur 63 au total ont été détruites par radiofréquence (RF) dont 13 CHC (diamètre moyen 32 mm) et 17 métastases (diamètre moyen 26 mm), six fois par voie percutanée, 19 fois par laparotomie. Onze patients ont eu une hépatectomie associée : cinq hépatectomies droites dont une élargie au segment IV, six sous-segmentectomies.

Résultats : Deux patients cirrhotiques ont eu une thrombose porte postopératoire, dont une létale et cinq patients ont eu une complication postopératoire autre. Le recul moyen était de 14 mois (extrêmes : 2-28 mois). Deux patients sont décédés deux et quatre mois après la RF (carcinose, décompensation ascitique). Quatre CHC et deux métastases ont récidivé sur le site de la radiofréquence. Trois patients atteints de CHC et quatre autres atteints de métastases ont développé de nouvelles lésions hépatiques ou extra-hépatiques.

Conclusion : La radiofréquence est particulièrement intéressante pour le traitement des métastases bilobaires. Elle semble aussi efficace que les autres traitements locaux pour les CHC de petite taille. Des améliorations techniques restent nécessaires pour accroître le rayon de destruction. Un recul plus important est indispensable pour apprécier la place réelle de cette technique.

Mots clés  : carcinome hépatocellulaire ; hyperthermie ; métastases hépatiques ; radiofréquence.

Abstract

Study aim: Radiofrequency (RF) ablation of malignant hepatic tumors is an interesting and recent technique which offers new treatment possibilities. In this study, the preliminary findings have been reported on 25 patients with hepatic tumors who received RF treatment between January 1998 and February 2000.

Patients and methods: Twenty-five patients (11 cases of hepatocellular carcinoma, HCC; and 14 cases of liver metastases, LM) underwent RF treatment. Thirty tumors (range: 10 to 54 mm in diameter) out of a total of 63 were destroyed by RF: 13 HCC (average diameter: 32 mm) and 17 LM (average diameter: 26 mm). Treatment consisted of six percutaneous and 19 surgical RF procedures. In the surgical group, there were 11 cases of hepatectomy: right hepatectomy in five patients with segment IV enlargement in one case, and sub-segmentectomy in six other patients. In all cases, hepatic tomodensitometry was performed at one month post-treatment and then every three months.

Results: Postoperative portal thrombosis occurred in two patients, one of whom died. Other postoperative complications were observed in five patients. During the mean follow-up period of 14 months (range: 2 to 28 months), two patients died (carcinosis, ascitic decompensation), two and four months respectively after RF treatment. In situ recurrence occurred in four HCC and two LM patients. Three HCC and four LM patients developed new hepatic or extra-hepatic lesions.

Conclusion: RF is a particularly interesting technique for the treatment of bilobar or unresectable metastases. It appears to be equally as efficient as other local treatments for small-sized HCC. However, technical improvements remain necessary to increase the destructive field covered by RF. A more important follow-up is needed so that the long-term efficacy and specific role of this new therapy can be accurately assessed.

Mots clés  : hepatocellular carcinoma ; hyperthermia ; liver metastasis ; radiofrequency.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 2

P. 118-126 - mars 2001 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.