Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeur papillaire solide et kystique du pancréas - 01/01/01

I.  Bahri 1 ,  L.  Njim 2 ,  A.  Khabir 1 ,  H.  Mahmoudi 2 ,  A.  Ghorbel 3 ,  A.  Zakhama 1 ,  R.  Jlidi 1 * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les tumeurs papillaires solides et kystiques du pancréas sont rares ; elles surviennent le plus souvent chez la femme jeune. Leur aspect morphologique est caractéristique mais elles n'ont pas de profil immunohistochimique spécifique. Leur évolution est favorable après exérèse chirurgicale complète. Le but de cette étude était de rapporter deux cas observés chez deux jeunes patientes âgées de 15 et 20 ans ; l'une avait découvert la tumeur fortuitement, la seconde avait consulté pour des douleurs abdominales et des vomissements. Les deux tumeurs étaient encapsulées et siégeaient au niveau de la queue du pancréas. Histologiquement, il s'agissait de prolifération assez monomorphe d'architecture à la fois papillaire et solide. L'étude immunohistochimique était positive uniquement pour la vimentine dans un cas et pour la cytokératine, la chromogranine, la synaptophysine, la neuron specific enolase, la vimentine et la protéine S100 dans le second cas.

Mots clés  : immunohistochimie ; pancréas ; tumeur papillaire solide et kystique.

Abstract

Solid cystic papillary tumors of the pancreas are rare; they occur most commonly in young women. Despite their characteristic microscopic appearance, their immunophenotype is not specific. Their prognosis is excellent after complete surgical resection. The study aim was to report two cases in female patients who were 15 and 20 years old; the first tumor was discovered fortuitously and the second girl presented with abdominal pain and vomiting. Both tumors were encapsulated and located in the tail of the pancreas. The histological study showed the papillary architecture mixed with solid areas. Immunohistochemical staining was positive only for vimentin in one case and positive for cytokeratin, chromogranin, synaptophysin, neuron specific enolase, vimentin and protein S100 in the second case.

Mots clés  : immunohistochemistry ; pancreas ; solid cystic papillary tumor.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 9

P. 899-902 - novembre 2001 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.