Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Instabilités du genou - 24/09/15

[14-080-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(15)66293-3 
G. Bressy a, b : Interne de chirurgie orthopédique et traumatologique, S. Lustig a : Praticien hospitalier universitaire de chirurgie orthopédique et traumatologique, P. Neyret a : Professeur de chirurgie orthopédique et traumatologique, E. Servien a,  : Professeur de chirurgie orthopédique et traumatologique
a Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, centre Albert-Trillat, Hôpital de la Croix-Rousse, CHU de Lyon, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 
b Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, CHU de Reims, 45, rue Cognacq-Jay, 51092 Reims cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 16
Vidéos 2
Autres 3

Résumé

Les instabilités du genou sont un motif de consultation faisant suite le plus souvent à un traumatisme rapporté par le patient. L'interrogatoire et un examen clinique minutieux ont une place prépondérante dans la démarche diagnostique. Les antécédents du patient, le type de traumatisme, la notion de craquement sont tout aussi importants que l'hémarthrose, les testings ligamentaires, la course rotulienne, etc. Les examens complémentaires sont indispensables pour une définition précise des lésions et la planification chirurgicale. Il peut s'agir d'examens réalisés en consultation, visant à objectiver les symptômes, mais également d'examens radiographiques, standard, en stress, et surtout l'imagerie par résonance magnétique et le scanner. L'instabilité du genou est un symptôme subjectif qui recouvre plusieurs réalités anatomocliniques. Les instabilités peuvent siéger dans le plan frontal ou sagittal et être principalement d'origine ligamentaire. Cela va de la simple entorse du ligament latéral interne, à la rupture du ligament croisé antérieur, voire jusqu'à la luxation de genou. Mais elles incluent aussi les luxations de rotule, stade le plus grave de l'instabilité fémoropatellaire aux causes souvent multifactorielles. Enfin, des lésions tendineuses et méniscales peuvent être à l'origine d'une instabilité. Une fois le type d'instabilité défini et les lésions anatomiques identifiées, le traitement sera adapté au patient. Selon la gravité des lésions, l'âge, l'activité physique et sportive, la motivation et la gêne ressentie par le patient, le traitement pourra être fonctionnel, orthopédique ou chirurgical. Dans le cas de l'instabilité fémoropatellaire, un véritable traitement « à la carte » sera entrepris, adapté aux anomalies morphologiques de chacun. Enfin, il est important d'avoir connaissance de l'évolution naturelle de ces instabilités afin de prévenir les lésions qui en découlent, principalement arthrosiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Instabilité du genou, Laxité antérieure chronique, Laxité postérieure chronique, Laxité ligamentaire périphérique, Instabilité fémoropatellaire, Lésions méniscales


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Lésions ligamentaires du genou de l'enfant (aiguës et chroniques)
  • F. Chotel, M. Chaker, J. Bérard
| Article suivant Article suivant
  • Ruptures de l'appareil extenseur du genou, fractures de rotule incluses
  • C. Trojani, P. Neyret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.