Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Obésité : prise en charge, indications et méthodes du traitement endoscopique et chirurgical - 08/12/15

[9-014-R-40]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(15)62888-7 
L. Genser a, b, c, , C. Barrat a, b
a Service de chirurgie digestive et métabolique, Hôpital Avicenne, AP-HP, Centre intégré nord francilien de l'obésité, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
b Université Paris XIII-UFR SMBH « Léonard de Vinci », 74, rue Marcel-Cachin, 93000 Bobigny, France 
c Institut de cardiométabolisme et nutrition (ICAN), Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'incidence croissante de l'obésité et des complications qui lui sont associées sont devenues un enjeu majeur de santé publique à l'échelle mondiale. La prise en charge médicale exclusive de l'obésité sévère et morbide offre des résultats inconstants et décevants à long terme. La chirurgie de l'obésité par laparoscopie, bien qu'invasive et souvent irréversible permet d'obtenir une perte de poids importante rapide et durable au prix d'une morbimortalité non nulle. Celle-ci doit être envisagée après échec d'une approche médicale exclusive au-delà d'un an en l'absence de contre-indication. La chirurgie s'inscrit dans une stratégie thérapeutique globale décidée en réunion de concertation pluridisciplinaire en accord avec le souhait du patient. Les interventions les plus couramment réalisées en France sont la gastrectomie longitudinale (GL) : 43,9 %, le bypass gastrique (GBP) : 36 % et l'anneau gastrique ajustable (AGA) : 20 % dont les poses diminuent en raison de ses mauvais résultats. La GL semble se placer entre le GBP et l'AGA en termes de perte pondérale, d'efficacité dans la résolution des comorbidités et de morbimortalité postopératoire précoce. Cependant aucune technique ne peut objectivement prévaloir sur les autres et chacune présente une balance bénéfice/risque équilibrée. Parallèlement à la chirurgie, de nombreux dispositifs endoscopiques basés sur les concepts de restriction et malabsorption ont été développés afin de limiter les risques opératoires et les coûts liés à ces procédures. Les données actuelles ne démontrent pas de bénéfice à la pose d'un ballon intragastrique par rapport à une prise en charge pluridisciplinaire structurée médicale exclusive. Les données concernant les autres dispositifs endoscopiques (gastroplasties transorales, implants et autres) sont encore insuffisantes pour déterminer leur place dans la prise en charge des patients obèses. Indépendamment du type de procédure réalisé, un suivi multidisciplinaire personnalisé devra être assuré à vie afin de permettre au patient de bénéficier pleinement de son intervention et de dépister et prendre en charge précocement d'éventuelles complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Obésité, Chirurgie, Bypass, Sleeve, Ballon, Endoscopie interventionnelle


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Explorations fonctionnelles et rééducation en proctologie
  • Laurent Siproudhis, Frédéric Juguet, Michel Gosselin
| Article suivant Article suivant
  • Place de l'endoscopie dans les stratégies de prévention et de dépistage des cancers digestifs
  • D. Heresbach

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.