Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Masses ovariennes : tumeurs bénignes et malignes - 07/01/16

[3-1230]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(15)63746-2 
C. Mimoun , G. Bader
 Service de gynécologie-obstétrique, Centre intercommunal de Poissy, 10, rue du Champ-Gaillard, 78303 Poissy cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les masses ovariennes représentent un motif de consultation fréquent. Elles peuvent être bénignes (fonctionnelles ou organiques) ou malignes. Dans les deux cas, elles ne présentent pas de symptomatologie spécifique et sont souvent de découverte fortuite à l'examen clinique ou à l'échographie. L'échographie est l'examen de référence à réaliser en cas de suspicion de masse ovarienne. Elle permet de confirmer le diagnostic, d'éliminer les diagnostics différentiels et de caractériser la masse, orientant ainsi le diagnostic et le traitement. Selon les cas, elle sera complétée par un examen tomodensitométrique ou par une imagerie par résonance magnétique, et par un bilan biologique, particulièrement par le dosage des marqueurs tumoraux ovariens (CA 125 et CA 19.9). La prise en charge d'un kyste ovarien organique présumé bénin repose sur la chirurgie par cœlioscopie avec kystectomie ou annexectomie uni- ou bilatérale en fonction de l'âge de la patiente. La prise en charge du cancer de l'ovaire repose sur une association entre chirurgie de cytoréduction et de stadification et/ou chimiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Kyste fonctionnel, Kyste organique, Découverte fortuite, Échographie pelvienne, CA 125, Cœlioscopie


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cancer du sein : rôle du médecin généraliste dans la prise en charge
  • C. Uzan, M. Nikpayam
| Article suivant Article suivant
  • Frottis de dépistage du cancer du col de l'utérus
  • C. Bergeron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.