Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hépatite chronique virale C - 25/02/16

[4-0350]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(16)73882-8 
D. Guyader  : Professeur en hépatologie
 Service des maladies du foie et Inserm U991, CHU Pontchaillou, Bâtiment Laënnec, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 

Résumé

Le virus de l'hépatite C (VHC), à transmission parentérale, a été identifié en 1989 comme étant le virus responsable des hépatites « non A-non B ». L'infection touche environ 170 millions de personnes dans le monde et 200 000 personnes en France ont une réplication virale active. Dans les pays industrialisés, l'épidémie a accompagné le développement de la transfusion sanguine et de la toxicomanie intraveineuse. Les tests enzyme-linked immunosorbent assay (Elisa) identifiant les anticorps anti-VHC ont permis un dépistage fiable de l'infection à partir de 1992. La détection de l'acide ribonucléique (ARN) viral C permet le diagnostic de l'infection chronique qui fait suite à l'hépatite aiguë dans environ 80 % des cas. La gravité de l'infection tient au développement progressif d'une fibrose hépatique conduisant à la cirrhose après une médiane d'évolution de 30 à 40 ans. La maladie est ainsi responsable d'environ 350 000 décès par an dans le monde, liés à part égale à l'insuffisance hépatique et au carcinome hépatocellulaire (CHC). L'évaluation de la fibrose repose sur la biopsie permettant la détermination du score « Meta-analysis of histological data in viral hepatitis » (METAVIR). Les tests non invasifs de quantification de la fibrose (tests sériques et élastométrie) permettent d'éviter le recours à la biopsie chez de nombreux malades. Le traitement a fait d'énormes progrès dans les dernières années et les nouvelles molécules antivirales permettent de guérir plus de 95 % des malades. Leur prix élevé conduit pour l'instant à limiter les indications thérapeutiques aux malades ayant une fibrose sévère. On espère que, dans un proche avenir, les indications sont progressivement élargies permettant de faire disparaître la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hépatite virale C, Fibrose, Cirrhose, Traitements antiviraux


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hépatites chroniques virales B et D
  • D. Guyader
| Article suivant Article suivant
  • Abcès du foie
  • G. Rossi, E. Lafont, B. Rossi, S. Dokmak, M. Ronot, V. Zarrouk, B. Fantin, A. Lefort

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.