Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Complications digestives des traitements anticancéreux - 06/07/17

[9-100-A-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(17)78005-4 
C. Dreyer  : Praticien hospitalier, A. Hamon : Interne
 Service de cancérologie, Hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les toxicités digestives sont une complication fréquente des traitements anticancéreux, elles sont le plus souvent légères ou modérées mais avec un possible impact sur l'état nutritionnel des patients et leur qualité de vie, et donc sur leur pronostic. Ces toxicités digestives peuvent parfois être sévères nécessitant alors des hospitalisations et des adaptations des doses du traitement, voire une interruption de celui-ci. Ces toxicités sont les nausées et vomissements, les troubles du transit, et la mucite. Les nausées et vomissements sont l'effet indésirable le mieux documenté, avec une physiopathologie bien décrite, et différentes classifications en fonction de leur sévérité ou en fonction du moment de leur apparition par rapport au traitement. Une classification des molécules antitumorales est également disponible permettant de définir le risque émétogène de chaque protocole (correspondant au risque de la molécule la plus émétisante). Ces classifications permettent d'adapter le traitement préventif et curatif à chaque cas. Il existe différentes familles de médicaments anti-émétiques disponibles à savoir notamment les antidopaminergiques, les corticostéroïdes, les sétrons et les anti-NK1, et les recommandations internationales de prise en charge des nausées et vomissements sont régulièrement remises à jour. Les troubles du transit sont essentiellement représentés par la diarrhée, sa prise en charge consiste en des conseils hygiénodiététiques et en des traitements symptomatiques dont le panel est plus limité. Pour la mucite, bien que sa physiopathologie soit de mieux en mieux connue, les traitements curatifs restent limités et son traitement est essentiellement préventif, avec quelques traitements symptomatiques mais dont l'efficacité reste limitée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Nausées-vomissements, Diarrhée, Mucite, Chimiothérapie, Toxicité


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Effets secondaires intestinaux des médicaments
  • M. Tonohouan, S.M. Schneider, X. Hébuterne, T. Piche
| Article suivant Article suivant
  • Nutrition parentérale : indications en gastroentérologie, modalités et complications
  • C. Prieux-Klotz, B. Raynard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.