Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cholestase chez l'adulte - 29/08/17

[7-007-B-15]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(17)59785-5 
A. Pariente  : Ancien médecin des Hôpitaux
 Calotis, 40240 Mauvezin-d'Armagnac, France 

Résumé

La cholestase, aiguë ou chronique, correspond à l'arrêt ou à la diminution de la sécrétion biliaire par l'hépatocyte (cholestase hépatocytaire) ou à une obstruction à quelque niveau que ce soit de l'arbre biliaire, entraînant la rétention dans le sang de substances normalement contenues dans la bile. En clinique, on distingue les cholestases extrahépatiques (lithiase de la voie biliaire principale, cancers biliopancréatiques, pancréatites chroniques, maladies inflammatoires des voies biliaires extrahépatiques, sténoses postopératoires des voies biliaires, tuberculose, obstructions biliaires parasitaires et obstructions vasculaires biliaires) et intrahépatiques (tumeurs primitives et secondaires du foie, cholangite [ex-cirrhose] biliaire primitive, cholangite sclérosante primitive, hépatites granulomateuses, cholestases médicamenteuses, gravidiques ou récurrentes bénignes, mucoviscidose, lésions vasculaires du foie, amylose, maladie du greffon contre l'hôte, etc.). En cas de cholestase extrahépatique, la levée de l'obstacle peut être habituellement obtenue par voie chirurgicale et/ou endoscopique. Le traitement symptomatique comporte le traitement du prurit, la prévention et traitement des carences en vitamines liposolubles. Les médicaments des cholestases chroniques intrahépatiques (principalement la cholangite biliaire primitive) sont en première ligne l'acide ursodésoxycholique et, en seconde ligne, l'acide obéticholique et les fibrates.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cholestase, Ictère, Physiopathologie, Diagnostic, Médicaments de la cholestase


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Physiopathologie moléculaire de la cholestase
  • Sophie Hillaire, Serge Erlinger
| Article suivant Article suivant
  • Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
  • A. Guillygomarc'h, V. Brun, M. Latournerie, E. Bardou-Jacquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.