Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Abcès hépatique à Candida glabrata chez un sujet immunocompétent - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.063 
Nesrine Issaoui 1
 CHU Sahloul, Sousse, Tunisie 

Résumé

L’abcès hépatique (AH) à Candida est une maladie rare, dont l’incidence est en perpétuelle augmentation. Il s’agit notamment de cas mixtes (fongiques et bactériens), diagnostiqués chez des patients avec des hémopathies malignes pendant les périodes de résolution de neutropénie. Candida est le champignon le plus isolé dans les AH, suivi par Cryptococcus, Aspergillus et Mucorales. Non traitée, l’AH entraîne de graves séquelles cliniques et une mortalité élevée.

On rapporte, dans ce papier, un cas d’abcès hépatique à Candida glabrata chez un sujet immunocompétent.

Un patient âgé de 66 ans s’est présenté aux urgences de l’hôpital Sahloul, avec des douleurs au niveau de l’hypochondre droit et de la fièvre. Il a été admis ensuite au service de chirurgie.

À l’examen, le patient était en bon état de conscience. La palpation de son abdomen était marquée par des douleurs, avec la perception d’une masse douloureuse, mobile avec la respiration. Des analyses biochimiques ont été demandées, et ont été signalé un syndrome inflammatoire biologique franc avec une hyperleucocytose, une CRP à 313, une cytolyse hépatique avec une élévation des transaminases et une légère cholestase.

Le patient a été mis d’emblée sous antibiothérapie probabiliste (Claforan, Flagyl et Genta), et proposé pour drainage percutané échoguidé, suivi d’un prélèvement bactériologique du liquide purulent de drain. Une sérologie hydatique et analyse des marqueurs tumoraux (CA 19-9, ACE et alpha-FP) ont été demandées le jour même.

Les marqueurs tumoraux sont revenus négatifs, et un scanner abdominal a été pratiqué. Il a objectivé un aspect presque stable de l’abcès hépatique avec drain externe au niveau du pôle inférieur de la collection, l’apparition d’une collection capsulaire du foie en regard du segment 4 avec épanchement collecté cloisonné en interhépatophrénique, et un épanchement libre de faible abondance.

Le bilan d’anatomopathologie a objectivé un abcès hépatique sans signes de malignité. La sérologie hydatique est revenue négative, éliminant ainsi l’étiologie hydatique. Les résultats bactériologiques des prélèvements du liquide de drainage et du pus de l’abcès hépatique sont revenus positifs à C. glabrata. L’identification et l’antifongigramme ont été réalisés L’antifongigramme a révélé que le germe en question était sensible à l’amphotéricine B, à la caspofungine et à l’anidulafungine et intermédiaire au fluconazole selon les recommandations de l’Eucast 2015. La CMI de l’anidulafungine a été faite par E-Test.

Le patient a été mis SOliS anidulanfungine, et son évolution a été favorable. Il a été mis sortant quelques jours après.

L’abcès hépatique à Candida est une atteinte observée généralement chez des sujets immunodéprimés. Ce cas insiste sur l’importance du diagnostic mycologique d’un abcès hépatique, même dans un terrain non favorable à sa survenue (terrain immunocompétent).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 3

P. e27 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fongémie à Candida palmioleophila : à propos d’un cas
  • Antoine Huguenin, Chantal Himberlin, Quoc Hung Le, Magali Fernandes, Jérôme Depaquit, Isabelle Villena, Dominique Toubas
| Article suivant Article suivant
  • Péritonite à Candida utilis : une pathologie sous-estimée due à une levure « non pathogène »
  • Maxime Lefranc, Amandine Rougeron, Frédéric Gabriel, Isabelle Accoceberry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.