Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fibrillation atriale du sujet âgé - 16/01/18

[3-1113]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(17)63096-5 
P. Friocourt a, , J. Belmin b : Chef de pôle, chef de service
a Service de médecine interne gériatrique, Centre hospitalier de Blois, mail Pierre-Charlot, 41016 Blois cedex, France 
b Service hospitalo-universitaire de gériatrie et pôle gériatrique Paris Val-de-Marne, Hôpitaux universitaires Pitié Salpêtrière-Charles Foix, Université Pierre et Marie Curie, 7, avenue de la République, 94200 Ivry-sur-Seine, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme le plus fréquent du sujet âgé. Elle expose à des complications graves, notamment thromboemboliques, qui peuvent être en grande partie prévenues par un traitement anticoagulant bien conduit. La conduite à tenir devant une FA est précisée par des recommandations qui sont régulièrement actualisées : établir le diagnostic et préciser le type de la FA, apprécier sa tolérance, rechercher une étiologie et des comorbidités, apprécier le pronostic et évaluer le risque de complication thromboembolique par le score CHA2DS2VASc et le risque de complications du traitement antithrombotique (essentiellement par le score Hypertension, Abnormal Renal/Liver Function, Stroke-Bleeding History or Predisposition, Labile INR, Elderly, Drugs/Alcohol Concomitantly [HAS-BLED]). Ces éléments permettent de définir la stratégie vis-à-vis du traitement antithrombotique, instaurer un traitement antithrombotique et choisir les modalités du traitement rythmique qui consiste habituellement à laisser le malade en fibrillation permanente et à contrôler la fréquence ventriculaire. Le traitement antithrombotique de la FA ne doit plus faire appel à l'aspirine et le choix se fait entre les AVK et les anticoagulants oraux directs qui sont recommandés en l'absence de contre-indication, notamment rénale. Dans tous les cas, la prise en charge repose sur une évaluation gériatrique soigneuse et une éducation du malade et de ses proches.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fibrillation atriale, Accident thromboembolique, Accident vasculaire cérébral, Anticoagulant, Anticoagulant oral direct, Antivitamine K, Antiarythmique, Contrôle de la fréquence, Évaluation gériatrique


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Diabète du sujet âgé
  • L. Bordier, M. Dolz, M. Sollier, C. Garcia, J. Doucet, C. Verny, J.-P. Le Floch, B. Bauduceau
| Article suivant Article suivant
  • Maladie thromboembolique veineuse chez le sujet âgé
  • M. Delrue, E. Pautas, V. Siguret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.