Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Syndrome de Cushing - 09/11/18

[3-0560]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(18)81636-2 
G. Lethielleux  : Chef de clinique assistant, J. Bertherat : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Centre de référence des maladies rares de la surrénale, Service d'endocrinologie, Hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'exposition chronique à un excès de glucocorticoïdes est responsable des diverses manifestations du syndrome de Cushing, d'une altération de la qualité de vie et d'une augmentation de la morbimortalité, notamment cardiovasculaire. Un diagnostic précoce est nécessaire pour limiter les effets délétères de l'hypercortisolisme chronique, mais le diagnostic de syndrome de Cushing, l'identification de son étiologie ainsi que les choix thérapeutiques peuvent être difficiles. La première étape consiste à confirmer le diagnostic d'hypercortisolisme et à écarter les diagnostics différentiels. La deuxième étape est étiologique : elle vise tout d'abord à étudier le caractère dépendant ou indépendant vis-à-vis de la sécrétion d'ACTH (adrenocorticotrophic hormone), puis à identifier la lésion à l'origine du syndrome de Cushing. La troisième étape est thérapeutique, le traitement optimal consistant en une résection complète de la tumeur causale quelle que soit l'étiologie du syndrome de Cushing. Lorsque cela n'est pas possible, ou en cas de contre-indication ou d'échec chirurgical, le traitement repose sur des médicaments inhibant la synthèse de cortisol ou la sécrétion d'ACTH, ou sur la surrénalectomie. Le risque de récidive dans certaines étiologies, les effets à long terme de l'excès de cortisol et les comorbidités associées à l'hypercortisolisme rendent nécessaire un suivi prolongé de ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeur surrénalienne, Adénome corticotrope, Chirurgie transsphénoïdale, Surrénalectomie, Cortisol, Cushing, Pseudo-Cushing


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Corticothérapie et fonction surrénale
  • C. Oliver
| Article suivant Article suivant
  • Hyperaldostéronisme primaire
  • C. Oliver

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.