Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Nefrocalcinosis en el niño - 05/02/19

[4-084-C-60]  - Doi : 10.1016/S1245-1789(19)41774-5 
C. Monet-Didailler a, J.-F. Chateil b, A. Godron-Dubrasquet a, J. Harambat a
a Service de pédiatrie, Unité de néphrologie pédiatrique, Centre de références des maladies rénales rares, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France 
b Service de radiologie et d'imagerie anténatale, de l'enfant et de la femme, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La nefrocalcinosis se caracteriza por la presencia de depósitos de fosfato de calcio o de oxalato de calcio en el parénquima renal, en particular en las células epiteliales de los túbulos renales y en el tejido intersticial. Se debe distinguir de las nefrolitiasis, en las que los depósitos cálcicos se localizan en el interior de las cavidades excretoras renales. La nefrocalcinosis infantil no es tan infrecuente, con una incidencia que aumenta en los niños nacidos prematuros. Su descubrimiento suele ser fortuito, y sus múltiples etiologías pueden clasificarse en función del tipo radiológico de nefrocalcinosis: medular, cortical o mixta (difusa). En el niño, las principales formas de nefrocalcinosis son medulares y se deben a tubulopatías hereditarias, principalmente a una acidosis tubular distal, una hipercalciuria idiopática y a formas yatrogénicas secundarias, en particular a dosis excesivas de vitamina D. En el recién nacido predomina la hipercalciuria del prematuro, cuyo origen multifactorial es en gran parte yatrogénico. También hay que mencionar la hiperoxaluria primitiva, que provoca una nefrocalcinosis difusa de desarrollo precoz y que conduce a una insuficiencia renal crónica. Con el fin de poder establecer un diagnóstico específico, es fundamental tener en cuenta la anamnesis familiar, el contexto clínico y los datos biológicos completos. Con la instauración de un tratamiento etiológico precoz y adecuado, es posible prevenir o retrasar la evolución hacia una insuficiencia renal crónica.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Palabras clave : Nefrocalcinosis, Hipercalciuria, Acidosis tubular renal, Hiperoxaluria, Tubulopatías hereditarias


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Enfermedades renales quísticas
  • F. Nobili
| Article suivant Article suivant
  • Síndrome hemolítico urémico infantil
  • C. Loirat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.