Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Responsabilités et risques du masseur kinésithérapeute dans l’exercice professionnel - 16/05/08

Doi : KIN-05-2008-00-77-1779-0123-101019-200804274 

Yolande Alvarez-Cazenoves [1],

Catherine Bonnot [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La responsabilité des professionnels de santé se caractérise par sa complexité puisqu’elle se situe à la frontière de deux domaines : juridique et médical. Ainsi le masseur-kinésithérapeute (MK) s’engage par sa responsabilité professionnelle à respecter le code de la Santé Publique, de la sécurité sociale, civil, pénal et administratif, ainsi que le code de déontologie et la convention nationale signée entre les organisations professionnelles représentatives et les Caisses d’assurances maladie. L’établissement du diagnostic kinésithérapique et des objectifs que le kinésithérapeute doit donner au patient, est devenue une obligation professionnelle.

Abstract

For healthcare professionals, responsibility is a complex issue. At the crossroads between legalistic and medical dimensions, physical therapy practice in France must comply with the stipulations of public health, social security, civil, penal, and administrative codes as well as the national convention signed between professional representatives and the National Healthcare Fund. The physical therapist has the obligation of establishing a physical diagnosis and presenting the therapeutic objectives to the patient.


Mots clés : Déontologie , Obligation professionnelle , Responsabilité


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 77

P. 44-47 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de l’utilisation précoce de la mobilisation passive continue après une prothèse totale de genou
  • Laetitia Woog, Céline Vandeput
| Article suivant Article suivant
  • Internet et le conseil de l’Ordre des kinésithérapeutes français
  • Peter Eudriller

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.