Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hépatopathies toxiques médicamenteuses et non médicamenteuses : généralités - 28/10/10

[7-015-M-52]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(11)31665-8 
D. Larrey
Service d'hépato-gastro-entérologie et transplantation, Hôpital Saint-Éloi, 80, avenue Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'hépatotoxicité des xénobiotiques, qui incluent les médicaments, les plantes médicinales, les produits illicites et les agents chimiques, est une cause croissante de maladies hépatiques. Celles-ci sont très diverses et peuvent présenter tous les tableaux de la pathologie non iatrogène du foie. Les hépatites médicamenteuses représentent la principale cause d'hépatite fulminante. Le surdosage volontaire ou non au paracétamol contribue pour presque 50 % des cas. Les hépatites idiosyncrasiques qui surviennent à dose thérapeutique représentent également une cause importante, dont la fréquence est équivalente à celle de l'ensemble des hépatites virales. Plus de 1 200 médicaments sont actuellement répertoriés comme potentiellement hépatotoxiques. L'imputabilité d'un médicament est souvent difficile, reposant sur des critères chronologiques et cliniques. Les plantes médicinales sont une cause croissante d'atteintes hépatiques ayant le même polymorphisme clinique que les médicaments classiques. Plus d'une cinquantaine de plantes sont connues pour être hépatotoxiques. Le diagnostic est souvent encore plus difficile du fait de l'automédication ou de l'achat via internet. Les produits illicites (cocaïne, amphétamines) constituent une autre source d'atteinte hépatique médicamenteuse difficile à détecter car l'information sur leur consommation est le plus souvent dissimulée par le patient. Les produits chimiques sont responsables également d'atteintes hépatiques très variées avec différentes voies d'exposition : contamination par voie aérienne, digestive et percutanée. Leur rôle est particulièrement difficile à mettre en évidence car l'exposition est souvent méconnue, intermittente et accidentelle. L'atteinte hépatique peut n'être constatée que longtemps après l'exposition, augmentant encore plus les difficultés d'identification. Plusieurs dizaines d'agents chimiques sont concernées. Les hépatopathies dues aux xénobiotiques n'ont pas de traitement spécifique, hormis l'intoxication au paracétamol. La principale mesure est d'interrompre l'exposition à l'agent responsable pour éviter une aggravation de l'atteinte hépatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hépatotoxicité médicamenteuse, Plantes médicinales, Produits chimiques, Drogues, Pharmacovigilance


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hépatox®. Présentation du fichier bibliographique des atteintes hépatiques et des médicaments responsables
  • M. Biour, R. Slim, B. Elouni, C. Ben Salem, P. Chaillet
| Article suivant Article suivant
  • Kyste hydatique du foie
  • C. Bastid

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.