Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Gaz digestifs - 01/01/05

[9-003-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(05)40091-7 
L. Peyrin-Biroulet : Interne des Hôpitaux, M.-A. Bigard  : Professeur des Universités, chef de service
Service d'hépato-gastro-entérologie, centre hospitalier universitaire Nancy-Brabois, allée du Morvan, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Gastro-entérologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Différents patients pensent souffrir d'un excès de flatulences qui les handicaperait dans leur vie sociale et/ou qui serait dû à un problème médical. Face à cette demande, les médecins ont tendance à demander de multiples investigations biologiques, radiologiques et endoscopiques. Ces examens visent essentiellement à éliminer une cause organique mais ne sont d'aucune utilité pour expliquer la symptomatologie. De plus, cette approche diagnostique aboutit généralement à la prescription de thérapeutiques inadaptées. Après quelques rappels sur la physiologie des gaz digestifs, le but de cette mise au point est donc de proposer une conduite à tenir rationnelle face à un patient consultant pour des flatulences excessives. On peut adopter la stratégie suivante : compter le nombre de gaz émis par jour (normal si < 20/j) ; analyser, si possible, la composition gazeuse d'une flatulence afin de déterminer si l'augmentation du débit rectal de gaz provient de l'air dégluti (aérophagie : l'azote N2 est le gaz prédominant), ou d'une production intraluminale accrue au niveau du côlon (dioxyde de carbone CO2, hydrogène H2 et méthane CH4 sont majoritaires) ; adapter le traitement en se basant sur l'origine des gaz rectaux. Seuls les conseils diététiques ont démontré leur efficacité à ce jour. Les probiotiques pourraient cependant venir prochainement modifier la prise en charge thérapeutique des pathologies liées aux gaz digestifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Gaz digestifs, Air dégluti, Production intraluminale, Troubles fonctionnels intestinaux, Tests respiratoires, Conseils diététiques

Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.