Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Glycopeptides - 07/03/12

[8-004-L-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(12)50184-5 
N. Bourgeois-Nicolaos a, , b , C. Guillet-Caruba a
a Service de microbiologie, Hôpital Antoine Béclère, AP-HP, 157, rue de la porte-de-Trivaux, 92141 Clamart cedex, France 
b EA 4065, UFR des sciences pharmaceutiques et biologiques, Université Paris Descartes, 4, avenue de l'Observatoire, 75270 Paris cedex 6, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 4

Résumé

Les glycopeptides constituent une famille d'antibiotiques dont les deux représentants disponibles en médecine humaine sont la vancomycine et la teicoplanine. Ils agissent en inhibant la synthèse de la paroi bactérienne en bloquant la synthèse du peptidoglycane. Ils sont bactéricides mais cette bactéricidie est lente et temps-dépendante. Non absorbés par voie orale, ils sont exclusivement utilisés par voie parentérale pour les infections systémiques. Leur spectre d'action étroit est dirigé contre les bactéries à Gram positif. Ils sont réservés aux traitements des infections graves documentées ou présumées à des bactéries à Gram positif résistantes aux β-lactamines ou chez des patients allergiques aux β-lactamines. Les limites de la vancomycine sont la tolérance et la bactéricidie lente. La néphrotoxicité dose dépendante de la vancomycine et l'émergence de souches staphylocoques et entérocoques de sensibilité diminuée aux glycopeptides nécessitent l'ajustement du taux sérique. La teicoplanine semble moins toxique mais plus coûteuse. Dans un souci de maîtrise de la résistance des bactéries aux antibiotiques, l'usage de ces molécules doit être parcimonieux et correspondre à des indications bien précises.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glycopeptides, Vancomycine, Teicoplanine, Peptidoglycane, Entérocoques, Staphylococcus aureus, Clostridium difficile


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Rifamycines
  • L. Letranchant, C. Rabaud, T. May
| Article suivant Article suivant
  • Kétolides
  • N. Viget, L. Legout, S. Alfandari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.