Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypophosphatémie - 30/04/12

[1-1361]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(12)58951-9 
T. Stehle, M. Flamant
Service de physiologie-explorations fonctionnelles, Hôpital Bichat, Université Paris 7, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'hypophosphatémie est définie par une concentration plasmatique de phosphate inférieure à 0,85 mM. Les conséquences cliniques et la prise en charge diagnostique diffèrent en fonction du caractère aigu ou chronique du trouble. L'hypophosphatémie aiguë est souvent d'origine extrarénale, par transfert intracellulaire ou osseux de phosphate, ou par perte digestive. L'interrogatoire et le contexte clinique sont généralement suffisants pour en définir l'origine étiologique. Le traitement est celui de la cause, et éventuellement l'apport exogène de phosphate. Lorsqu'elle est sévère, l'hypophosphatémie aiguë expose au risque de défaillance cardiorespiratoire. L'hypophosphatémie chronique est une anomalie métabolique relativement fréquente. Elle expose à long terme à un risque osseux ou lithiasique rénal. Une carence en vitamine D native doit être recherchée en première intention. En l'absence de carence, l'étude de la calcémie, de la parathormone (PTH), de la 1,25 OH vitamine D et du comportement rénal du phosphate permettent une orientation diagnostique rapide, soit vers une cause extrarénale, soit vers une fuite rénale de phosphate, qu'elle soit primitive ou secondaire, en particulier au cours de l'hyperparathyroïdie primaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypophosphatémie, Vitamine D, PTH, Calcitriol, Tubule proximal, Rachitisme


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hyperphosphatémie
  • H. Boulanger, M. Flamant
| Article suivant Article suivant
  • Anomalies biologiques courantes : lacticodéshydrogénase élevée
  • R. Goulabchand, P. Guilpain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.