Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lésions traumatiques des nerfs périphériques (plexus brachial exclu) - 25/02/13

[15-003-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(13)58987-X 
G. Wavreille a, b,  : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, A. Clairemidi a : Chef de clinique des Universités, assistant des Hôpitaux, A. Sauvage a, b : Assistant hospitalo-universitaire, A. Arnaout a : Assistante hospitalière, C. Brulard a : Chef de clinique des universités, assistante des Hôpitaux, A. Lasnier a : Interne des Hôpitaux, C. Fontaine a, b : Professeur des universités, praticien hospitalier
a Service d'orthopédie B, Unité de chirurgie du membre supérieur, Hôpital Roger Salengro, CHRU Lille, 59037 Lille cedex, France 
b Laboratoire d'anatomie, Faculté de médecine Henri Warembourg, Université de Lille b, Université Nord-de-France, 59045 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les lésions des nerfs périphériques sont fréquentes : près de 3 % de prévalence. Leur pronostic a été transformé par les progrès de la microchirurgie. Toutefois, il faut reconnaître la difficulté de la prise en charge secondaire et les séquelles fonctionnelles possibles. La macro- et la micro-anatomie du nerf périphérique sont des éléments indispensables à prendre en compte dans la compréhension de ces lésions. La dégénérescence wallérienne connue depuis plus d'un demi-siècle voit ses phénomènes biologiques encore source de discussions. Les atteintes des nerfs périphériques sont classées selon Sunderland en cinq degrés auxquels MacKinnon ajoute un sixième degré qui est une association de lésions différentes. Une lésion aiguë voit dans l'exploration chirurgicale en urgence et la réparation microchirurgicale un traitement optimal. Une lésion vue secondairement oblige à une prise en charge plus complexe, quatre syndromes sont alors à distinguer : le syndrome d'interruption complète, le syndrome d'interruption partielle, le syndrome de régénération, le syndrome d'irritation. Les examens paracliniques principaux sont l'examen électrophysiologique (électromyogramme [EMG]) et l'imagerie par résonance magnétique (IRM), chacun apportant des données complémentaires à l'examen clinique qui est à privilégier. La réparation chirurgicale doit être effectuée pendant les trois premiers mois. La technique de suture employée est très généralement la suture directe épipérineurale ou fasciculaire par l'intermédiaire d'une greffe intercalée. Les neurotubes pourraient constituer un progrès notable, ils faciliteraient la repousse nerveuse et éviteraient les séquelles au site donneur de greffon nerveux. Aucune étude n'est, pour le moment, parvenue à conclure à la supériorité de ces chambres de régénération nerveuse par rapport aux greffons nerveux autologues. Les lésions nerveuses fréquemment rencontrées sont décrites et la stratégie à mettre en place pour chacune d'elle, citée. L'évaluation des réparations nerveuses reste un sujet polémique, il apparaît plus pertinent d'utiliser une série de scores afin d'explorer au mieux toutes les facettes d'une lésion nerveuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Nerf périphérique, Suture nerveuse, Greffe nerveuse, EMG, Anatomie, Physiologie


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Paralysies traumatiques du plexus brachial de l'adulte par lésions radiculaires
  • C. Oberlin, Z. Belkheyar, S. Durand
| Article suivant Article suivant
  • Syndromes canalaires et des défilés
  • A. Cambon-Binder, L. Sedel, D. Hannouche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.