Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Généralités sur les fractures de l'enfant - 01/01/02

[14-031-B-10]
Jean-Claude Pouliquen : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Christophe Glorion : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Jean Langlais : Praticien hospitalier
Service d'orthopédie, groupe hospitalier Necker-Enfants-Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris  France
Jean-Louis Ceolin : Ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique-assistant, praticien hospitalier
Service de chirurgie pédiatrique, centre hospitalier universitaire Les Abymes, 97159 Pointe-à-Pitre  Guadeloupe

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les auteurs ont rassemblé tous les éléments qui différencient les fractures de l'enfant de celles de l'adulte. Ils rappellent les principales connaissances sur la structure du squelette en croissance, histologiques, physiologiques, anatomiques et mécaniques qui permettent d'expliquer les singularités observées en cas de traumatisme chez l'enfant. Ils exposent successivement les trois grands groupes de fractures, diaphysaires, métaphysaires et épiphysaires en développant pour chacun les principaux types de lésions et leurs conséquences possibles. Une place particulière est faite aux lésions directes du cartilage de croissance, à leurs complications, à leur traitement et à leurs séquelles. Les fractures survenant sur des terrains particuliers sont exposées, soit qu'elles surviennent sur un os sain dans un contexte particulier (enfants battus, nouveau-nés), soit qu'elles surviennent sur un os dystrophique. Les grands principes thérapeutiques sont regroupés enfin dans un chapitre particulier : le traitement de la plupart des fractures de l'enfant reste essentiellement orthopédique et est fondé sur la réduction manuelle ou par traction et l'immobilisation plâtrée. Toutefois, certaines fractures relèvent de la chirurgie précoce, soit en raison du type et du siège de la lésion, soit en raison du terrain sur lequel la fracture survient. L'ostéosynthèse de la fracture de l'enfant a ses propres exigences qui doivent absolument être respectées.



Mots-clés : fractures de l'enfant, traumatisme chez l'enfant, traumatisme du cartilage de croissance, allongement vicariant

Plan



© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Complications des fractures des membres de l'adulte
  • P. Bonnevialle
| Article suivant Article suivant
  • Fractures sur os pathologique de l'adulte et de l'enfant
  • A. Felden, P. Anract, V. Tlemsani, C. Scemama, D. Biau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.