Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Échoendoscopie digestive - 07/10/13

[9-014-R-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(13)50905-9 
G. Roseau a, b, , L. Palazzo a, b
a 30, rue d'Astorg, 75008 Paris, France 
b Clinique du Trocadéro, 62, rue de la Tour, 75116 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 38
Vidéos 7
Autres 24

Résumé

Dès 1980, les premiers échoendoscopes ont été évalués en gastroentérologie et ont permis d'établir une classification échographique ultrasound-tumor-nodes-metastases (u-TNM) pour toutes les tumeurs digestives accessibles à l'échoendoscopie (œsophage, estomac, duodénum, pancréas, voies biliaires, canal anal, rectum et côlon). L'échoendoscopie est aujourd'hui largement utilisée dans le bilan d'extension de ces tumeurs, tandis que la cytoponction échoguidée, innovation majeure de la décennie 1990, permet si besoin un diagnostic histologique de certitude. L'excellente imagerie des parois digestives a également fait de l'échoendoscopie un gold standard dans le diagnostic des compressions extrinsèques et de certaines tumeurs bénignes aux caractéristiques échographiques typiques. En dehors du contexte néoplasique, l'exploration biliopancréatique a aussi été un champ d'application précoce de l'échoendoscopie. En effet, dès les premières années de son utilisation, cette technique nous a offert un examen non invasif de la voie biliaire principale, particulièrement approprié au diagnostic de lithiase, et une évaluation fiable du pancréas, notamment pour les pancréatites et les collections liquidiennes. De nombreux progrès techniques (cytoponction échoguidée, minisondes intracanalaires, Doppler, élastométrie, échoendoscopie de contraste, etc.) ont amélioré les performances diagnostiques de l'échoendoscopie et l'ont naturellement conduite vers des applications thérapeutiques. Le « bloc cœliaque » et les drainages de kystes pancréatiques ont été parmi les premières procédures décrites, suivis d'autres gestes en voie de développement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Échoendoscope, Cancer digestif bilan d'extension, Calcul biliaire, Kyste du pancréas, Ganglion, Cytoponction échoguidée, Échoendoscopie interventionnelle


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge endoscopique des perforations digestives
  • J.-M. Gonzalez, G. Vanbiervliet, M. Barthet
| Article suivant Article suivant
  • Explorations fonctionnelles et rééducation en proctologie
  • Laurent Siproudhis, Frédéric Juguet, Michel Gosselin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.