Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Arthrites réactionnelles et rhumatismes poststreptococciques - 24/10/13

[8-003-A-41]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(13)50401-7 
C. Cambon-Palazzo, G. Hayem
 Service de rhumatologie, CHU Bichat-Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 04/06/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 6

Résumé

Les arthrites réactionnelles (AR) posent au clinicien un certain nombre de problèmes, à commencer par celui de leur définition. La plus appropriée aurait pu être celle de manifestations rhumatismales inflammatoires, survenant à distance - chronologique ou topographique - d'un foyer infectieux. Partant d'une telle définition, on comprend qu'il est difficile de ne pas inclure dans le même groupe une pathologie comme le rhumatisme articulaire aigu (RAA). Cette approche nosologique a été partiellement remise en question par la mise en évidence, au sein d'articulations atteintes, de reliquats chromosomiques bactériens. La positivité fréquente de l'haplotype human leucocyte antigen B27 (HLA-B27) représente la piste principale pour la compréhension des AR (hors RAA), ouvrant vers des hypothèses physiopathogéniques faisant intervenir le mimétisme moléculaire et la rupture de tolérance. Le diagnostic des AR est avant tout clinique, s'appuyant sur l'anamnèse et le constat d'un tableau souvent stéréotypé (mono- ou oligoarthrite prédominant aux membres inférieurs, avec fréquentes enthésites associées). Sur le plan thérapeutique, de récentes études sont venues relancer l'intérêt porté aux traitements antibiotiques prolongés au cours de certaines formes d'AR, avec un risque possiblement réduit d'évolution vers une spondylarthrite. C'est dans ces formes devenues chroniques, et en cas d'échec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) que le recours aux biothérapies anti-TNF peut se révéler nécessaire. La thérapeutique du RAA passe à la fois par la prévention optimale du portage pharyngé du streptocoque du groupe A, par un diagnostic plus précoce en pays exposés et, enfin, par la poursuite prolongée de la pénicilline une fois le diagnostic porté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Arthrite réactionnelle, Spondylarthrite, HLA-B27, Mimétisme moléculaire, Rhumatisme articulaire aigu, Streptocoque bêtahémolytique du groupe A


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Arthrites septiques à bactéries pyogènes
  • C. Palazzo, G. Hayem
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations neurologiques des infections
  • L. Le Guennec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.