Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Orthopoxvirus : variole et vaccine - 21/01/14

[8-050-J-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(13)44144-3 
D. Garin, Professeur agrégé du Val-de-Grâce
 Institut de recherche biomédicale des Armées (IRBA), B.P. 73, 91223 Brétigny-sur-Orge cedex, France 

Article à jour au 05/06/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 9

Résumé

La variole, après avoir décimé la population mondiale pendant des siècles, a été déclarée éradiquée de la planète en 1980, à la suite de la mise en place d'un programme mondial de vaccination mené par l'Organisation mondiale de la santé et utilisant le virus de la vaccine, méthode découverte par Jenner deux siècles plus tôt avec un autre virus, le virus cowpox. La découverte d'un programme secret de militarisation en ex-Union Soviétique en dépit des accords de la Convention de 1972 ainsi que les événements du 11 septembre 2001 ont fait prendre conscience des conséquences dramatiques que pourrait avoir l'utilisation criminelle de ce virus par des terroristes. Le virus de la variole appartient à la famille des Poxviridae et au genre Orthopoxvirus. L'incubation est en moyenne de 12jours et le tableau clinique de la variole majeure est caractérisé par une éruption pustuleuse à prédominance périphérique, atteignant la paume des mains et la plante des pieds et évoluant en une seule poussée. Si le virus est visible en microscopie électronique et cultivable sur cellules, ce sont les techniques d'amplification moléculaire qui en permettent aujourd'hui la détection. Le vaccin antivariolique est constitué par le virus de la vaccine vivant qui a permis l'éradication de la maladie malgré des effets indésirables parfois sévères. Les immunoglobulines sont partiellement efficaces dans le traitement des complications vaccinales, tout comme deux antiviraux : le cidofovir et le ST246.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Vaccine, Variole, Orthopoxvirus, Vaccination antivariolique, Bioterrorisme


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Parvovirus B19
  • S. Pillet, B. Fouilloux, E. Botelho-Nevers
| Article suivant Article suivant
  • Cowpox et monkeypox
  • S. Duraffour, O. Ferraris, C. Nicolas Peyrefitte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.