Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs malignes du pancréas exocrine - 11/08/14

[4-0440]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(14)53047-5 
R. Faroux
 Service d'hépato-gastro-entérologie, Centre hospitalier départemental, 85925 La Roche-sur-Yon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

L'adénocarcinome canalaire, qui représente plus de 95 % des tumeurs malignes du pancréas, est, avec le cancer de la vésicule, le cancer digestif qui a le pronostic le plus mauvais. La survie à cinq ans est inférieure à 5 %. Le tabagisme est le principal facteur de risque environnemental. Les signes cliniques sont dominés par l'ictère classiquement nu avec grosse vésicule palpable. Les douleurs, de type solaire, sont fréquentes de même que la perte de poids et l'altération de l'état général. L'échographie et le scanner spiralé sont les principaux examens de première intention nécessaires au diagnostic et au bilan d'extension. L'échoendoscopie complète le bilan et peut permettre une cytoponction. Les métastases touchent en priorité le foie et les poumons. L'envahissement vasculaire artériel est la principale contre-indication à la chirurgie d'exérèse. Le bilan permet de classer les patients en résécables, c'est-à-dire candidats d'emblée à une chirurgie à visée curative, en métastatiques ou en tumeur dite borderline, c'est-à-dire pour lesquelles une exérèse chirurgicale paraît d'indication discutable car risquant de ne pas être curative. La chirurgie curative R0 par duodénopancréatectomie céphalique ou splénopancréatectomie gauche est le seul moyen d'espérer une guérison. Les progrès de la chimiothérapie adjuvante ont permis d'augmenter la survie sans récidive et la survie globale à cinq ans. Dans le cas des tumeurs métastatiques, des progrès récents ont permis d'améliorer de façon significative mais modeste la survie médiane des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Pancréas exocrine, Adénocarcinome canalaire, Duodénopancréatectomie céphalique, Splénopancréatectomie gauche


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pancréatite chronique
  • V. Rebours
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs bénignes exocrines du pancréas
  • V. Rebours

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.