Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs bénignes exocrines du pancréas - 05/06/15

[4-0443]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(15)62707-7 
V. Rebours
 Service de pancréatologie, gastroentérologie, Hôpital Beaujon, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les tumeurs bénignes exocrines du pancréas sont essentiellement des lésions kystiques (LKP) : cystadénomes séreux, cystadénomes mucineux, tumeurs intracanalaires papillaires et mucineuses du pancréas (TIPMP) et tumeurs pseudopapillaires et solides du pancréas. Les tumeurs bénignes solides du pancréas d'origine exocrine sont essentiellement représentées par les pancreatic intraepithelial neoplasia (PanIN). Les formes pseudotumorales de pancréatite et les pseudokystes ne sont pas des tumeurs et font partie des diagnostics différentiels. La découverte de LKP, notamment fortuite, est une situation de plus en plus fréquente grâce aux performances de l'imagerie conventionnelle. La prévalence des LKP est estimée à près de 20 % dans la population générale et augmente avec l'âge, notamment après 70 ans. Il est donc essentiel de connaître leurs caractéristiques cliniques et morphologiques afin d'en faire le diagnostic précis. Dans un contexte de pancréatite aiguë récente, les LKP les plus fréquentes sont les pseudokystes (plus de 80 % des cas). En dehors de ce contexte, les LKP les plus fréquentes qui peuvent poser un problème diagnostique et de prise en charge sont les cystadénomes séreux, les cystadénomes mucineux et les TIPMP. Plus rares sont les tumeurs pseudopapillaires et solides du pancréas et une entité nouvellement décrite concerne la transformation kystique des acini. Les tumeurs solides bénignes d'origine exocrine du pancréas sont de diagnostic difficile car de taille microscopique ou millimétrique (PanIN) ou exceptionnelles (formes solides des cystadénomes séreux ou des tumeurs pseudopapillaires et solides). Il faut savoir associer les différents types d'imagerie afin de faire un diagnostic exact et proposer le traitement ou la surveillance ad hoc. Certaines de ces lésions sont précancéreuses et il ne faut pas négliger (ou relâcher) la surveillance, notamment en cas de TIPMP des canaux secondaires de petite taille. Une dégénérescence est toujours possible, même après plusieurs années de stabilité. Certaines peuvent mimer un adénocarcinome et motiver une résection chirurgicale à tort. La scannographie et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) (avec séquence de wirsungo-IRM) sont les examens de première intention. Cependant, une échoendoscopie doit être proposée rapidement en cas de doute diagnostique. En cas de forme solide, la ponction-biopsie de la lésion doit être réalisée et répétée en cas de doute diagnostique persistant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cystadénome séreux, Cystadénome mucineux, TIPMP, PanIN


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs malignes du pancréas exocrine
  • R. Faroux
| Article suivant Article suivant
  • Reflux gastroœsophagien
  • A. Gautier, A. Zalar, P. Ducrotté

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.