Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Incontinence anorectale de l'adulte : diagnostic, explorations, traitement - 19/08/15

[9-087-G-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(15)43282-1 
P.-A. Lehur  : Professeur des Universités en chirurgie digestive, praticien hospitalier, E. Duchalais : Chef de clinique, assistante des Hôpitaux, J. Podevin : Praticien hospitalier
 Clinique de chirurgie digestive et endocrinienne, Institut des maladies de l'appareil digestif (IMAD), Hôtel-Dieu, Centre hospitalo-universitaire régional de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 01, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 18
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 6

Résumé

L'incontinence anorectale se définit par la perte du contrôle volontaire des gaz et/ou selles liquides ou solides. Ce symptôme socialement invalidant a une prévalence de plus de 2 % pour l'incontinence des selles, la plus sévère, chez les plus de 45 ans. Le succès de la prise en charge repose avant tout sur l'évaluation précise des symptômes et l'identification des mécanismes et causes de l'incontinence. Un traitement conservateur (diététique et régularisation du transit, évacuation de fécalome, irrigation colique rétrograde et rééducation) est toujours à mettre en œuvre au départ. En cas de persistance des troubles, des explorations spécifiques deviennent nécessaires : échographie endoanale, manométrie anorectale et défécographie dynamique. L'option chirurgicale peut être proposée à des cas sélectionnés d'atteinte chronique et sévère définie par la survenue d'un épisode de fuite de selles par semaine, depuis plus de six mois. La correction chirurgicale d'une anomalie anatomique est recommandée lorsqu'elle est identifiée : réparation d'une rupture sphinctérienne ou correction d'un trouble de la statique pelvienne. La neuromodulation des racines sacrées, peu invasive, mais coûteuse, est une des avancées récentes dans l'incontinence idiopathique ou neurogène : elle est d'efficacité remarquable chez 40 à 50 % des patients en intention de traiter. Pour des formes moins sévères, la stimulation du nerf tibial postérieur peut être tentée. D'autres options nouvelles sont testées en recherche clinique : sphincter magnétique, injections de tissu expansif, de cultures de cellules, ou encore implants de bandelettes synthétiques. En cas d'échec, la colostomie terminale doit être évoquée avec le patient tout comme l'irrigation colique antérograde. La prise en charge de l'incontinence anorectale évolue actuellement de façon positive grâce à la levée des tabous, une meilleure détection des patients incontinents et l'implication d'équipes dédiées multi- et transdisciplinaires. Sur ces bases, il est possible de sélectionner et de proposer de façon personnalisée les procédures les mieux adaptées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Incontinence anorectale, Épidémiologie, Bilan clinique, Scores d'incontinence fécale, Évaluation fonctionnelle, Traitement conservateur, Neuromodulation des racines sacrées, Traitement chirurgical, Résultats, Indications


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Rectites radiques
  • C. Horaist, C. Geffrier, P. Bauer, V. de Parades
| Article suivant Article suivant
  • Apport de l'imagerie dans le bilan de l'incontinence anorectale
  • H. Damon, V. Vitton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.