Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Épiphysiolyse fémorale supérieure - 28/01/16

[14-321-A-21]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(16)66332-5 
C. Klein  : Chef de clinique assistant, T. Odent : Professeur des Universités, praticien hospitalier, C. Glorion : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service d'orthopédie et traumatologie pédiatriques, Hôpital universitaire Necker-Enfants malades, Faculté de médecine Paris-Descartes, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'épiphysiolyse fémorale supérieure (EFS) correspond à un glissement de l'épiphyse fémorale supérieure par rapport au col fémoral. La zone de croissance est le siège de ce glissement dont le déplacement se produit le plus souvent en arrière et en dedans, sous l'effet du poids du corps. Cette affection survient le plus fréquemment lors de la puberté. Certains facteurs de risques épidémiologiques et métaboliques ont été retrouvés, avec principalement le surpoids. Il faut insister sur le retard fréquent du diagnostic dans les formes chroniques. L'évolution spontanée est dominée par la majoration du glissement et le risque de survenue d'un glissement « aigu », qui sont responsables des complications précoces (chondrolyse, ostéonécrose, etc.) et à long terme (conflit fémoroacétabulaire, arthrose secondaire). Le traitement vise à stopper la progression du glissement pour éviter les complications dont la fréquence augmente avec l'importance du déplacement. Actuellement, la classification clinique et radiologique tenant compte de la stabilité de l'épiphyse est la plus utilisée pour guider les indications thérapeutiques et semble la mieux corrélée au pronostic. Dans les formes peu déplacées et stables, la fixation en place par une vis canulée est la méthode de choix et donne de bons résultats chez la majorité des patients. Dans les formes instables ou à grand déplacement, qui posent le plus de problèmes, les diverses options chirurgicales ainsi que le délai d'intervention restent des sujets controversés. Un diagnostic précoce demeure le meilleur facteur pronostique dans cette affection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Épiphysiolyse fémorale supérieure, Nécrose avasculaire de la tête fémorale, Chondrolyse, Conflit fémoroacétabulaire, Chirurgie de la hanche


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Lésions du labrum acétabulaire
  • N. Bonin, T. Gicquel, J.-E. Gedouin
| Article suivant Article suivant
  • Diagnostic d'une douleur de hanche chez l'enfant
  • Saad Abuamara, Joël Lechevallier, Jean-Nicolas Dacher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.