Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs et dystrophies de la synoviale - 06/03/19

[14-810-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(19)66761-6 
V. Legré-Boyer a, b, c, , T. Boyer a
a Institut de l'appareil locomoteur (IAL) Nollet, 23, rue Brochant, 75017 Paris, France 
b Centre hospitalier universitaire Pitié Salpêtrière, 45, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
c Hôpital américain de Paris, 63, avenue Victor-Hugo, 92200 Neuilly-sur-Seine, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les tumeurs et pseudotumeurs synoviales sont rares, essentiellement monoarticulaires, parfois localisées dans les gaines tendineuses ou les bourses séreuses. Leur diagnostic est difficile et retardé en raison de signes cliniques tardifs, non spécifiques et discrets, avec des radiographies longtemps normales. Il faut savoir y penser devant une monoarthropathie mécanique progressive chez un sujet jeune, surtout au genou, et demander selon les cas une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou un arthroscanner, à compléter par une biopsie. Elles peuvent exister sous une forme localisée ou une forme diffuse, de présentation et de pronostic très différents. Les pseudotumeurs encore appelées dystrophies synoviales sont les moins rares. La plus fréquente est la chondromatose synoviale, où il existe une métaplasie de la synoviale, produisant des corps étrangers cartilagineux souvent responsables de blocages articulaires, dont le diagnostic radiologique est facile au stade ossifié d'ostéochondromatose mais requiert un arthroscanner en cas de chondromatose pure. La synovite villonodulaire est à évoquer en cas d'épanchement sérohématique chronique, et à confirmer par l'IRM qui donne un aspect souvent caractéristique. L'arthroscopie permet habituellement un diagnostic d'emblée des pseudotumeurs, confirmé par une biopsie synoviale dirigée, et effectue l'exérèse des formes localisées bénignes, source de guérison. Le potentiel destructeur local de ces pseudotumeurs articulaires appelle un diagnostic et une synovectomie précoces, si possible arthroscopique, sous peine d'arthrose secondaire et de détérioration fonctionnelle progressive amenant à un remplacement prothétique chez un sujet jeune. La synovectomie chirurgicale à ciel ouvert est souvent nécessaire dans les formes diffuses, pouvant être complétée par une synoviorthèse ou une radiothérapie. L'utilisation des biothérapies (antithyrosine-kinase, anti-tumor necrosis factor [TNF]) par voie articulaire ou générale représente un espoir récent pour les synovites villonodulaires (SVN) diffuses inextirpables. Le taux important de récidives impose un bilan d'extension initial précis et une surveillance par IRM. Les tumeurs synoviales bénignes sont l'hémangiome synovial, à suspecter en cas d'hémarthroses répétées, et le lipome arborescent dont l'aspect IRM est caractéristique. Les tumeurs synoviales malignes sont exceptionnelles, dominées par le sarcome synovial, à évoquer en présence de calcifications para-articulaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeurs synoviales, Dystrophies synoviales, Synovite villonodulaire, Chondromatose, Hémangiome synovial, Lipome arborescent


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Principes du traitement chirurgical des sarcomes des tissus mous des membres et du tronc de l'adulte
  • S. Bonvalot, G. Missenard, P. Rosset, P. Terrier, C. Le Péchoux, A. le Cesne
| Article suivant Article suivant
  • Paralysies traumatiques du plexus brachial de l'adulte par lésions radiculaires
  • C. Oberlin, Z. Belkheyar, S. Durand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.