Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Raideurs de l'épaule - 12/08/09

[14-352-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(09)43661-1 
H. Coudane, P. Gleyze b, G. Thierry a, R. Charvet a, A. Blum c
a Service de chirurgie arthroscopique, traumatologique et orthopédique de l'appareil locomoteur (ATOL), Hôpital central, CHU de Nancy, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54035 Nancy cedex, France 
b Hôpital Albert Schweitzer, 5, avenue Joffre, 68000 Colmar, France 
c Service de radiologie Guilloz, Hôpital central, CHU de Nancy, 29, avenue du Maréchal-de -Lattre-de-Tassigny, 54035 Nancy cedex, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La raideur de l'épaule, caractérisée sur le plan clinique par la diminution de la mobilité passive, essentiellement en rotation latérale E1 et en flexion, garde une partie de son mystère physiopathologique. Elle rentre le plus fréquemment dans le cadre nosologique du syndrome douloureux complexe régional de type I (SDRC I), dénomination qui doit remplacer les termes de capsulite adhésive ou rétraction capsulaire ou syndrome algodystrophique. Les rares études anatomopathologiques et immunologiques réalisées mettent en évidence une prolifération de cellules fibroblastiques accompagnée parfois, mais pas toujours, de signes d'inflammation de la synoviale. Le traitement est avant tout conservateur : rééducation, prise en charge de la douleur, distensions arthrographiques qui permettent, dans la plupart des cas, au prix d'une évolution s'étalant sur plusieurs mois, la récupération fonctionnelle. Les libérations arthroscopiques, moins délétères que les arthrolyses à ciel ouvert, peuvent être envisagées en cas d'échec des traitements conservateurs. La prévention des raideurs postchirurgicales de l'épaule relève d'un consensus professionnel : rééducation précoce, contrôle de l'antalgie postopératoire. Le patient doit être informé, dans le cadre de la réalisation de toute chirurgie de l'épaule, quelle que soit la technique utilisée, de la possibilité de survenue d'un SDRC de type I.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome douloureux régional complexe de l'épaule, Raideur de l'épaule, Arthroscopie de l'épaule, Scintigraphie Tc 99m, Rééducation de l'épaule


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologie dégénérative de la coiffe des rotateurs de l'épaule
  • J. Beaudreuil
| Article suivant Article suivant
  • Arthrose du coude
  • M. Chammas, A. Toffoli, M.-O. Gauci, H. Lenoir

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.