Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Manifestazioni neurologiche della malattia di Whipple - 01/01/06

[17-170-A-40]  - Doi : 10.1016/S1634-7072(06)46765-9 
F. Viala a,  : Praticien hospitalier, F. Dubas b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de neurologie des maladies inflammatoires du système nerveux central, centre hospitalo-universitaire Purpan, place du Docteur-Baylac, 31059 Toulouse cedex 09, France 
b Département de neurologie, CHU, rue Larrey, 49000 Angers, France 

Indirizzo per la corrispondenza.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Neurologia

Résumé

La malattia di Whipple è una patologia batterica cronica multisistemica che colpisce di preferenza i maschi di razza caucasica. Il batterio in causa è un actinomicete chiamato «Tropheryma whipplei», la cui patogenicità nell'individuo sembra legata alla presenza di un difetto dell'immunità cellulo-mediata. Il danno del sistema nervoso centrale si manifesta abitualmente sotto forma di complicanze tardive o di recidive della malattia. Le manifestazioni neurologiche più frequenti sono rappresentate da disturbi cognitivi, oftalmoplegia, mioclonie e manifestazioni ipotalamiche. Nell'80% dei casi esse accompagnano o seguono altri sintomi: artralgie, diarrea, calo ponderale, febbre, adenopatie, segni oculari. La diagnosi si basa sul rilievo di un infiltrato tissutale macrofagico positivo alla reazione per l'acido periodico di Schiff («Periodic Acid Schiff», PAS), nel tratto digestivo o nelle altre sedi di interessamento clinico. Lo studio istologico deve essere sistematicamente associato all'esecuzione di un test di reazione a catena della polimerasi («polymerase chain reaction», PCR) specifico per il «Tropheryma whipplei», di sensibilità superiore. L'interessamento neurologico ha una prognosi sfavorevole perché la risposta terapeutica è lenta e incostante. La terapia, di durata non inferiore a 1 anno, si basa sull'uso di antibiotici capaci di attraversare la barriera ematoencefalica. La sua sospensione deve essere orientata dalla risposta clinica, istologica e da ripetuti test di PCR sul liquor.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Parole chiave : Tropheryma whipplei, Malattia di Whipple, Mioritmie oculomasticatorie, Macrofagi PAS positivi, Polymerase chain reaction


Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.