Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lésions ligamentaires du genou de l'enfant (aiguës et chroniques) - 13/03/13

[14-080-A-30]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(13)58588-3 
F. Chotel a, b, , M. Chaker a, J. Bérard a, b
a Département de chirurgie orthopédique pédiatrique (Pr Kohler, Pr Chotel), Hôpital universitaire Femme Mère Enfant de Lyon, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron, France 
b Université Claude-Bernard Lyon 1, 43, boulevard du 11 novembre 1918, 69100, Villeurbanne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 28
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les entorses du genou de l'enfant ont vu leur épidémiologie se modifier en trois décennies avec une proportion considérable d'accidents sportifs. La fréquence et l'apparente bénignité des atteintes périphériques ne doivent pas faire oublier certains pièges et sous-estimer les lésions associées. Les avulsions osseuses du ligament croisé antérieur (LCA) restent très classiques chez le jeune enfant, néanmoins les ruptures intraligamentaires du LCA sont en constante augmentation. L'hémarthrose post-traumatique témoigne souvent de lésions articulaires graves mais a des causes beaucoup plus variées que chez l'adulte ; la faible fiabilité de l'examen clinique justifie la réalisation d'une imagerie par résonance magnétique, examen de choix pour un diagnostic lésionnel précis. L'avulsion osseuse déplacée de l'éminence tibiale requiert une intervention chirurgicale pour remise en tension du ligament croisé et limiter le risque de laxité résiduelle à terme. La rupture intraligamentaire du LCA de l'enfant s'accompagne en phase aiguë de 50 % de lésions méniscales associées (plutôt latérales que médiales). Ces lésions ont un fort potentiel de cicatrisation si l'enfant n'est pas exposé aux épisodes d'instabilité récidivants. Le choix d'un traitement conservateur de principe de la rupture du LCA de l'enfant est dangereux car il ne semble pas modifier l'histoire naturelle : il conduit souvent à l'instabilité, aux lésions méniscales médiales, puis à un processus dégénératif accéléré. La laxité articulaire importante, la faible observance et l'activité sportive désordonnée en sont les principaux facteurs explicatifs. Différer la reconstruction du LCA en fin de croissance, lorsque l'enfant est à quelques mois de la maturité de son genou, est une option qui semble raisonnable. Toutefois, cela ne doit pas amener à intervenir trop tôt par une technique d'adulte au risque de s'exposer à un trouble de croissance. Par ailleurs, les techniques spécifiques de reconstruction du LCA pour l'enfant sont bien maîtrisées et donnent des résultats aussi fiables que ceux des techniques pour adultes avec un risque minime de trouble de croissance en des mains entraînées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ligament croisé antérieur de l'enfant, Reconstruction du ligament croisé antérieur chez l'enfant, Entorse du genou chez l'enfant, Cartilage de croissance


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Lésions ligamentaires récentes du genou de l'adulte
  • S. Lustig, E. Servien, S. Parratte, G. Demey, P. Neyret
| Article suivant Article suivant
  • Instabilités du genou
  • G. Bressy, S. Lustig, P. Neyret, E. Servien

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.